traitement du cancer

Traitements du cancer

Quels sont les différents traitements du cancer ?

Il existe aujourd’hui plusieurs types de traitement du cancer. Le choix de la méthode dépend du type de cancer et de son degré d’avancement. Dans la plupart des cas, une combinaison de différentes stratégies thérapeutiques est utilisée. Les principaux traitements comprennent :

  • La chirurgie. L’ablation des tumeurs solides par chirurgie est le traitement initial de la plupart des types de cancer. L’objectif de cette intervention est d’enlever la totalité ou une grande partie de la tumeur afin que les traitements complémentaires puissent mieux fonctionner. L’opération chirurgicale sur une tumeur permet de réduire la douleur ou la pression exercée sur un organe. En fonction du type de tumeur, des techniques utilisant le froid (cryochirurgie), la chaleur, le laser et autres peuvent également être appliquées.
  • Radiothérapie. De fortes doses de rayonnement peuvent éliminer les cellules cancéreuses ou en ralentir la croissance et ainsi réduire la taille des tumeurs. Les radiations endommagent le matériel génétique (ADN) des cellules tumorales, bloquant leur division ou provoquant leur mort. C’est un processus qui peut prendre des jours ou des semaines.
  • Chimiothérapie. La chimiothérapie comprend une procédure dans laquelle des médicaments spécifiques sont utilisés pour arrêter ou ralentir la croissance des cellules cancéreuses. Les effets secondaires tels que les nausées ou la perte de cheveux sont fréquents chez les personnes recevant ce type de traitement.
  • Greffe de moelle osseuse. Ce traitement médical consiste à remplacer la moelle osseuse du receveur par des cellules saines. Ces cellules peuvent provenir de la même personne ou d’un donneur. Il s’agit d’une procédure utilisée lorsque les cellules du receveur ont été détruites par de fortes doses de chimiothérapie ou de radiothérapie. Ce traitement est utilisé pour traiter certains types de cancer (leucémie, lymphome, myélome) ou des troubles du système immunitaire qui affectent la moelle osseuse.
  • Immunothérapie. L’immunothérapie est un traitement qui utilise le système de défense de l’organisme pour attaquer les cellules tumorales. Ce type de traitement aide le système immunitaire à reconnaître et à éliminer les cellules cancéreuses, tout comme lorsqu’il identifie et attaque un micro-organisme envahissant.
  • Hormonothérapie. L’hormonothérapie cible les tumeurs qui ont besoin d’hormones pour se développer, comme le cancer du sein et de la prostate. Le traitement vise à interférer avec la production de ces hormones ou à bloquer leurs effets afin que la tumeur cesse de se développer.
  • Thérapie ciblée. Ce traitement est à la base de la médecine de précision et implique l’utilisation de médicaments qui ciblent spécifiquement les composants des cellules tumorales qui les rendent différentes des cellules normales. Il cherche à bloquer les protéines qui contrôlent la croissance, la division et la propagation des cellules cancéreuses.

Devis Gratuit

Existe-t-il un médicament miracle contre le cancer ?

Il n’y aura jamais de remède unique pour tous les types de cancer, mais il existe déjà de nombreux remèdes différents pour différents cancers et différents types de patients.

On ne peut pas parler de cancer au singulier. Il existe en effet au moins 200 types de cancer différents, classés cliniquement selon différents critères. Pour beaucoup d’entre ces types de cancers, la recherche a permis de mettre au point des remèdes, mais pas encore pour tous. Au fur et à mesure que la recherche a progressé et que la connaissance de la biologie du cancer s’est approfondie, les chercheurs ont enrichi les traits distinctifs attribués aux tumeurs de nombreuses caractéristiques moléculaires. La recherche a également permis de réaliser que les cellules cancéreuses évoluent avec le temps et deviennent parfois résistantes aux thérapies initialement efficaces. Le cancer est donc un ensemble complexe et évolutif de maladies qui ne permettront probablement pas de trouver un seul remède définitif ou un médicament miracle contre le cancer.

Un aspect très important pour le succès de tout type de thérapie contre le cancer est le diagnostic, qui doit être précis et le plus précoce possible. Si aujourd’hui nous sommes en mesure de poser des diagnostics précoces, c’est aussi le résultat de nombreuses recherches cliniques et épidémiologiques, qui ont permis d’en savoir plus sur les symptômes et les facteurs de risque. La technologie y a également contribué, en mettant à la disposition des médecins des outils de plus en plus sophistiqués.

Un diagnostic précoce peut vraiment faire la différence. Par exemple, plus de 9 patients sur 10 atteints d’un cancer de l’intestin survivent pendant plus de cinq ans si le cancer est diagnostiqué à un stade précoce. Pour le cancer du sein, le taux de survie à cinq ans est de 90 % dans le cas d’un cancer à un stade précoce, contre 15 % si le cancer est à un stade plus avancé. Des pourcentages pas trop différents sont également observés pour le cancer de l’ovaire diagnostiqué précocement, tandis que pour le cancer du poumon, les chiffres sont respectivement de 70 et 14 %.

Pour la plupart des tumeurs opérables, la chirurgie est cruciale après un diagnostic précoce, tandis que pour les types de tumeurs difficiles à atteindre par les médicaments, la radiothérapie peut être appropriée, en plus ou en remplacement d’autres traitements.

Traitements du cancer : un peu de vocabulaire…

On entend par « tumeur » une prolifération cellulaire anormale qui peut être limitée au site d’origine ou donner lieu à des métastases. Le cancer, quant à lui, désigne uniquement une tumeur capable de produire des métastases ».

La tumeur et le cancer se manifestent donc par une altération structurelle des organes et des tissus, affectant leur fonctionnement normal.

Le cancer résulte de la division incontrôlée et rampante de cellules anormales quelque part dans le corps. Ces cellules sont capables d’envahir les tissus sains et de les détruire. Lorsque ce processus se déplace vers d’autres parties du corps, on parle de métastase. Les types de cancer les plus courants sont le cancer du sein, du poumon, de la prostate et du côlon. Cependant, il existe plus de 200 types de cancer différents et chacun d’entre eux nécessite une approche particulière