Fistule artério-veineuse pour hémodialyse en Tunisie

La fistule artério-veineuse est une procédure chirurgicale qui consiste à connecter une artère à une veine du bras. La nouvelle veine créée, vu son emplacement, sera alors facilement visible et accessible. Cette technique a pour principal objectif de préparer le patient à des séances d’hémodialyse, et de rendre plus efficace la procédure de ponction du sang chez le patient. Voici ce que vous devez savoir sur cette intervention : les indications de la procédure, le déroulement de la chirurgie et les suites de l’opération.

pose de fistule

Qu’est-ce que la fistule artério-veineuse pour hémodialyse en Tunisie ?

Afin que le patient puisse réaliser une dialyse dans de bonnes conditions, il faut que le débit du sang soit convenable. Le débit du sang dans les veines n’est pas assez fort ; en revanche, le débit des artères est parfait, mais il n’est pas possible de les piquer trop souvent.

C’est là que la fistule artério-veineuse entre en jeu : en raccordant une artère à une veine du bras, il est possible d’obtenir ainsi une veine superficielle, qui possède un débit sanguin suffisant et à laquelle il sera possible d’accéder facilement (puisqu’elle sera située dans le bras) ; et il sera possible ainsi de piquer la veine avec les aiguilles de dialyse autant de fois que nécessaire.

La liaison se fera au niveau de l’avant-bras ; chez certains patients, la fistule peut être réalisée dans le pli du coude ou encore dans le pli du bras. Dans certains cas, le chirurgien optera pour la mise en place d’une artère synthétique, afin que le résultat soit encore meilleur. Lors des premières consultations, les différentes possibilités seront étudiées en fonction de votre cas.

Combien coûte une pose de fistule?

En choisissant de réaliser votre pose de fistule en Tunisie, vous bénéficiez d’un prix abordable dans des infrastructures médicales de pointe. Nos forfaits incluent les frais de la clinique et tous les frais nécessaires à votre pose de fistule. Le prix d’une pose de fistule est à partir de 800 eur.

Fistule artério-veineuse pour hémodialyse : ce que vous devez savoir avant l’opération

Une série d’analyses et d’examens devra être réalisée avant l’opération afin de bien vous préparer à la procédure chirurgicale. Tout d’abord, des examens d’imagerie médicale (généralement une échographie Doppler et une radiographie) devront être effectués afin de déterminer avec précision l’endroit où la fistule va être réalisée.

Vous devrez également constituer un dossier médical complet comportant un bilan de santé et des analyses de sang. Une rencontre avec l’anesthésiste sera aussi organisée, environ 48 heures avant l’intervention. Cette rencontre permettra notamment d’avoir des informations sur vos antécédents et sur les traitements que vous êtes en train de suivre au moment de l’opération, il sera ainsi possible de décider quel type d’anesthésie vous convient le mieux.

Le déroulement de l’opération

L’opération se déroule soit sous anesthésie générale, soit sous anesthésie locale (la méthode la plus utilisée) ; elle dure environ entre une demi-heure et une heure.

Le chirurgien commence par pratiquer une incision pour pouvoir atteindre l’artère et la veine, qui devront être clampées ; de cette manière, le chirurgien sera en mesure de faire les gestes nécessaires pour relier l’artère à la veine. Une fois cette étape réalisée, il sera possible de restaurer le flux sanguin. Enfin, l’incision est suturée. Le chirurgien pratique l’intervention en utilisant un microscope opératoire.

Généralement l’hospitalisation durera entre 24 et 48 heures. Une fois la chirurgie réalisée, il faudra patienter au moins 6 semaines pour que la fistule puisse se former, et pour pouvoir débuter les séances de dialyse. Le chirurgien vous communiquera la date des examens de contrôle qui devront être effectués après votre sortie de la clinique.

Les suites de l’intervention

Environ un mois et demi après l’intervention, certains examens de contrôle, et notamment une  échographie Doppler, sont effectués afin de confirmer la bonne formation de la fistule, et pour voir s’il y’a eu d’éventuelles complications liées au processus. Certains problèmes plus ou moins importants peuvent se produire, et il vaut mieux avoir connaissance des différents risques avant de procéder à l’intervention : la formation de caillots de sang (thrombose), ou une dilatation anormale de la veine (anévrisme) sont parmi les risques les plus importants.

Le chirurgien vous donnera une liste de précautions à prendre suite à l’opération, parmi elles : évitez de vous allonger ou de dormir sur le côté de la fistule, ne pas porter de montre, de bracelet ou un accessoire qui serre le bras où la fistule a été réalisée, il faut porter des vêtements ayant les manches amples, et il ne faut pas porter des charges lourdes avec le bras.

Le résultat de l’opération

La fistule artério-veineuse pour hémodialyse est aujourd’hui une procédure chirurgicale largement réalisée partout dans le monde, et constitue une étape nécessaire à la bonne préparation du patient pour des sessions de dialyse. Le taux de réussite est satisfaisant, même si des risques liés à l’opération ou l’anesthésie existent, comme pour toute autre opération de chirurgie. Dans le cas où le débit sanguin obtenu au niveau de la fistule n’est toujours pas suffisant, alors une nouvelle intervention sera programmée afin de créer une nouvelle fistule artério-veineuse.

Contact et demande de devis pour une pose de fistule

Si vous êtes tenté de faire votre pose de fistule à l’étranger et que vous souhaitez organiser votre séjour en Tunisie avec une agence sérieuse et expérimentée, faites confiance aux professionnels de Tunisie Destination Santé. Notre équipe est toujours à votre entière disposition pour vous assister et vous guider à travers toutes les procédures. Nous vous accompagnons pas à pas pour la constitution de votre dossier et pour l’organisation de votre séjour. N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations et pour demander un devis gratuit et sans engagement pour votre pose de fistule.