Myomectomie, qu’est-ce que c’est ?

La myomectomie est une procédure chirurgicale visant à enlever les fibromes utérins  également appelés myomes. Ces excroissances communes non cancéreuses apparaissent dans l’utérus. Les fibromes utérins se développent généralement pendant les années de procréation entre 30 et 45 ans mais ils peuvent survenir à tout âge.

L’intervention permet d’enlever les fibromes formés au niveau du myomètre et du tissu utérin. Contrairement à l’hystérectomie, qui consiste à enlever tout l’utérus, la myomectomie n’enlève que les fibromes. Les femmes qui subissent une myomectomie signalent une amélioration des symptômes liés aux fibromes, notamment une diminution des saignements menstruels abondants et de la pression pelvienne.

Pourquoi la myomectomie ?

Votre gynécologue peut recommander une myomectomie pour les fibromes qui provoquent des symptômes gênants ou qui interfèrent avec vos activités normales. Nous mentionnons principalement les saignements et règles abondantes. Si vous devez subir une intervention chirurgicale, une myomectomie sera indiquée au lieu d’une hystérectomie pour les fibromes utérins si vous voulez tomber enceinte, vous avez des problèmes de fertilité ou que vous voulez garder votre utérus.

Prix myomectomie en Tunisie pas cher

La Myomectomie est proposée à partir de 1’500 eur. Pour recevoir un devis personnalisé avec un prix myomectomie pas cher, veuillez prendre contact avec nous. Tunisie Destination Santé peut organiser pour vous le transfert aéroport clinique et planifier votre séjour pour enlever les fibromes utérins.

Les risques de l’intervention myomectomie

La myomectomie a un faible taux de complications. Néanmoins, elle présente certains risques comme:

Saignement excessif.

De nombreuses femmes atteintes de myomes utérins présentent une anémie en raison de saignements menstruels abondants. Un traitement de fer peut être prescrit quelques mois avant l’intervention pour augmenter le taux d’hémoglobine.

Transfusion

Pendant la myomectomie, le gynécologue peut prendre des mesures supplémentaires pour éviter les saignements importants. Ces mesures peuvent consister à bloquer le flux des artères utérines à l’aide de garrots et de pinces et à injecter des médicaments autour des fibromes pour que les vaisseaux sanguins se resserrent. Cependant, la plupart de ces mesures ne réduisent pas le risque de devoir recourir à une transfusion. En général, des études suggèrent que les saignements sont moins importants lors d’une hystérectomie que lors d’une myomectomie pour des utérus de taille similaire.

Tissu cicatriciel

Les incisions pratiquées dans l’utérus pour retirer les fibromes peuvent entraîner des adhérences à savoir des bandes de tissu cicatriciel qui peuvent se développer après l’opération. La myomectomie laparoscopique peut entraîner moins d’adhérences que la myomectomie abdominale.

Complications de la grossesse et de l’accouchement

 Une myomectomie peut augmenter certains risques pendant l’accouchement si vous devenez enceinte. Si votre gynécologue a dû pratiquer une incision profonde dans votre paroi utérine, le gynécologue peut recommander une césarienne pour éviter la rupture de l’utérus pendant le travail, une complication très rare de la grossesse. Les fibromes eux-mêmes sont également associés à des complications de la grossesse.

Hystérectomie

Rarement, le gynécologue doit retirer l’utérus si les saignements sont incontrôlables ou si d’autres anomalies sont constatées en plus des fibromes.

Traitement de l’anémie avant la myomectomie

La présence de fibromes dans l’utérus provoque souvent une anémie à cause du saignement. Pour minimiser les risques liés à l’intervention de myomectomie, le gynécologue peut recommander de suppléments de fer et des vitamines. Si vous souffrez d’une anémie ferriprive due à des règles abondantes, le gynécologue peut vous indiquer ce traitement pour vous permettre d’augmenter votre taux d’hémoglobine. Une autre stratégie pour corriger l’anémie est le traitement hormonal avant la myomectomie. Votre médecin peut vous prescrire un agoniste de l’hormone de libération de la gonadotrophine, des pilules contraceptives ou d’autres médicaments hormonaux pour arrêter ou diminuer votre flux menstruel. Ceci va bloquer la production d’œstrogènes et de progestérone, ce qui arrête les menstruations et vous permet de reconstituer vos réserves d’hémoglobine et de fer.

Explorations et examens à faire avant la myomectomie

Une échographie pelvienne sera faite avant la myomectomie pour vérifier la taille et le nombre de fibromes. Un bilan sanguin sera également avant l’intervention pour vérifier si l’anémie a été bien traitée ou pas. Si c’est le cas, l’intervention peut être programmée. Si l’anémie est toujours présente, le gynécologue avec le médecin anesthésiste décideront de maintenir l’intervention de myomectomie ou de la reporter le temps de traiter l’anémie.

Les différentes techniques de myomectomie et déroulement de l’intervention

En fonction de la taille, du nombre et de l’emplacement des fibromes, le gynécologue peut choisir l’une des deux approches chirurgicales de la myomectomie. La myomectomie se fait sous anesthésie générale et nécessite une hospitalisation d’une ou de deux nuitées.

Myomectomie abdominale

Lors d’une myomectomie abdominale (laparotomie), votre gynécologue fait une incision abdominale ouverte de 3 à 5 centimètres pour accéder à votre utérus et retirer les fibromes. Votre gynécologue préférera généralement pratiquer une incision basse et horizontale qui suit la ligne du maillot. Les incisions verticales sont nécessaires pour des utérus volumineux.

Myomectomie laparoscopique

Lors d’une myomectomie laparoscopique , le gynécologue accède aux fibromes et les retire par plusieurs petites incisions abdominales. Votre gynécologue fait une petite incision dans ou près de votre nombril. Il ou elle insère ensuite un laparoscope – un tube étroit muni d’une caméra – dans votre abdomen. Votre gynécologue effectue l’opération avec des instruments insérés par d’autres petites incisions dans votre paroi abdominale.

Déroulement après une myomectomie

À la sortie de l’hôpital, le gynécologue vous prescrit à la patiente des médicaments antidouleur par voie orale, vous explique comment prendre soin de vous et vous parle des restrictions imposées à votre régime alimentaire et à vos activités. Vous pouvez vous attendre à des taches vaginales pendant quelques jours à six semaines, selon le type d’intervention que vous avez subie. Le ou les fibromes seront analysés au laboratoire d’anatomopathologie. Les résultats vous seront communiqués quelques jours après l’intervention. Un contrôle est souvent nécessaire après une semaine.

Résultats obtenus après la myomectomie

Les résultats de la myomectomie peuvent inclure:

Le soulagement des symptômes.

Après une opération de myomectomie, la plupart des femmes ressentent un soulagement des signes et symptômes gênants, tels que les saignements menstruels excessifs et les douleurs et pressions pelviennes.

Amélioration des conditions de fertilité.

Les femmes qui subissent une myomectomie laparoscopique, avec ou sans assistance robotique, obtiennent de bons résultats de grossesse dans l’année suivant l’opération. Après une myomectomie, il est conseillé d’attendre de trois à six mois avant de tenter une conception afin de laisser à l’utérus le temps de guérir.

Fibromes non détectés

Les fibromes que votre médecin ne détecte pas pendant l’opération ou les fibromes qui ne sont pas complètement retirés pourraient éventuellement se développer et provoquer des symptômes. De nouveaux fibromes, qui peuvent ou non nécessiter un traitement, peuvent également se développer. Les femmes qui n’ont eu qu’un seul fibrome courent moins de risques de développer de nouveaux fibromes que les femmes qui ont eu plusieurs fibromes. Les femmes qui tombent enceintes après une opération ont également moins de risques de développer de nouveaux fibromes que les femmes qui ne tombent pas enceintes.

Contact et demande de devis pour une myomectomie

Les fibromes utérins présentent une gêne pour les femmes. Si vous voulez organiser une myomectomie, Tunisie Destination Santé peut vous accompagner lors de votre séjour médical dès votre arrivée à l’aéroport. N’hésitez pas à prendre contact avec vous pour votre myomectomie.