Qu’est-ce que la septoplastie ?

La septoplastie est une intervention chirurgicale qui vise à corriger les déviations congénitales ou acquises de la cloison nasale. Le but de l’opération est de rétablir la circulation correcte de l’air dans les cavités nasales et de permettre une respiration normale.

Une opération de septoplastie peut être combinée à une turbinoplastie dans les cas où l’obstruction nasale est également causée par une hypertrophie des cornets. Elle peut également être appelée rhinoseptoplastie si elle est combinée à une opération supplémentaire de rhinoplastie à des fins esthétiques.

septoplastie-tunisie

Les indications à la septoplastie

Un patient candidat à la septoplastie présente une déviation ou une déformation de la cloison nasale due à des causes congénitales ou à des événements traumatiques.

Les effets de ces pathologies peuvent se manifester sous la forme d’une congestion nasale persistante, d’une difficulté à respirer par une ou deux narines, de saignements de nez répétés, d’une xérostomie (bouche sèche) ou d’une sensation persistante de pression à l’intérieur de la cavité nasale.

Déroulement de l’intervention de septoplastie

La septoplastie, généralement réalisée sous anesthésie générale, consiste en un réalignement cartilagineux et osseux de la cloison nasale. Elle s’accompagne généralement d’une ablation minimale de tissu cartilagineux et, si nécessaire, d’une réduction volumétrique des cornets hypertrophiés.

L’incision à l’intérieur de la cavité nasale se fait au niveau du vestibule, généralement à gauche, afin d’avoir un accès complet à la composante ostéo-cartilagineuse. La zone de la cloison nasale est ensuite redressée et repositionnée dans la bonne position.

À la fin de l’opération, après suture avec un matériau résorbable approprié, le chirurgien insère deux écouvillons en silicone qui n’adhèrent pas aux parois du nez ou aux caillots de sang, et deux petits tubes en plastique pour que le patient puisse immédiatement reprendre sa respiration.

Suites opératoires de la septoplastie et convalescence

Les suites opératoires après une septoplastie ne sont généralement pas douloureuses, mais le patient peut percevoir une sensation d’inconfort due au pansement nasal. Il peut y avoir un léger gonflement de la région de la columelle (la partie inférieure du nez) et de la lèvre supérieure avec une douleur à la palpation, mais pas d’hématomes visibles sur la surface extérieure du visage. Une fièvre légère est normale (jusqu’à 38,5°) jusqu’à ce que le pansement soit retiré. Une antibiothérapie préviendra l’infection. Il peut être nécessaire de changer l’antibiotique prescrit à la sortie de la clinique.

Après le retrait du tampon nasal, la cavité nasale est aspirée des sécrétions et traitée avec des pommades antibiotiques. Les jours suivants, le patient effectue des lavages nasaux avec une solution saline (plusieurs fois par jour) à la maison jusqu’à ce que la plaque de silicone soit retirée, et des pommades antibiotiques pourront alors être appliquées jusqu’à la guérison complète. Des contrôles ambulatoires (1 à 2 fois par semaine) seront nécessaires pendant les 10 à 15 jours suivants, qui seront programmés en fonction des besoins du cas. Pendant quelques semaines, le nez opéré produit un mucus très épais et des croûtes nasales peuvent se former, qui doivent être retirées si elles provoquent une obstruction respiratoire.

Le patient peut généralement reprendre un travail léger ou des activités de bureau dans les 4 à 5 jours suivant l’opération, tandis que, surtout si le patient est exposé à des fumées, des vapeurs ou des poussières, il faut attendre au moins 15 jours avant de reprendre le travail. Le retour à une fonction nasale normale prend généralement 3 à 4 semaines.

Complications et séquelles possibles suite à une septoplastie

Bien qu’il soit impossible d’énumérer toutes les complications possibles qui peuvent suivre toute intervention chirurgicale, les suivantes sont les plus fréquemment observées après une septoplastie.

 

  • Larmoiement, œdème orbitaire (gonflement), maux de tête. Il s’agit généralement de désagréments mineurs qui dépendent du tampon nasal. Ils disparaissent lorsque le tampon nasal est retiré.
  • Hémorragie post-opératoire. Elle est peu fréquente et peut survenir dans les 7 à 8 premiers jours. Elle se résout soit par une augmentation, soit par une répétition du tampon nasal, selon la période à laquelle elle survient.
  • Douleur dans l’arcade dentaire supérieure, notamment lors de la mastication. Elle est causée par le décollement de la base du septum.
  • Perforation de la cloison nasale. Une perforation de la cloison est le résultat d’une déchirure de la muqueuse des deux côtés et d’une irrigation sanguine insuffisante de la muqueuse. Elle n’entraîne généralement pas de gêne particulière, mais au bout d’un certain temps, elle peut provoquer de légers saignements de nez ou la formation de croûtes.
  • Synéchies. Des cicatrices peuvent se former entre le septum et les parois latérales du nez, rétrécissant parfois la fosse nasale et obstruant le passage de l’air. Si cela se produit, elles peuvent être retirées par une petite opération sous anesthésie locale suivie d’un nouveau tamponnement.
  • Échec de l’opération. Il peut être évalué après quelques mois et peut dépendre d’une dislocation de la cloison, d’une réapparition de la déviation due à la mémoire élastique du cartilage, ou d’adhérences entre la cloison et la paroi latérale du nez dues à des défauts de cicatrisation difficiles à prévoir à l’avance ; il peut nécessiter une reprise chirurgicale.
  • Déformations esthétiques. Elles sont exceptionnelles, car les structures de soutien de la pyramide nasale ne sont pas traitées ou modifiées lors d’une septoplastie. Un réalignement de la pointe nasale peut se produire, surtout si elle est déplacée latéralement par une déviation antérieure de la cloison nasale.
  • Fistule rhinolique avec pneumocéphalie. La cloison nasale s’articule indirectement avec la base du crâne et lors de son remodelage, une communication entre le crâne et la fosse nasale peut s’ouvrir.
  • Fistule bucco-nasale. Communication entre la fosse nasale et la cavité buccale, avec possibilité d’infection du nez et des sinus (rhinosinusite). Cette complication nécessite une intervention chirurgicale pour assurer la fermeture si la guérison ne se produit pas spontanément.
  • Lésions de l’orbite, des méninges, perte de l’odorat.

Contact et demande de devis pour la Septoplastie

Si vous envisager de faire une Septoplastie , n ‘hésitez pas à contacter Tunisie Destination Santé. Notre équipe est toujours à votre entière disposition pour vous assister et vous guider à travers toutes les procédures.  N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations et pour demander un devis gratuit et sans engagement.