boom-lifting-bresilien

Le boom du lifting brésilien, effet inattendu de la pandémie

Hausse du lifting brésilien et de la chirurgie esthétique après la pandémie

Boom de la chirurgie esthétique post covid

L’année 2020, avec la pandémie de la covid-19, le monde a vu un changement majeur dans l’approche de la beauté et du bien-être. En matière de médecine et de chirurgie esthétique, il n’est pas surprenant d’apprendre que les procédures les moins invasives et les plus exigeantes ont connu un déclin prévisible. Cependant, dans cette branche, l’inflexion n’a pas été aussi puissante que dans d’autres milieux, et il y a eu un véritable boom de la demande du lifting des fesses brésilien. Ce succès est dû surtout à l’effet des réseaux sociaux et notamment d’Instagram.

Les données de l’American Society of Plastic Surgery (qui anticipent les tendances mondiales) font état d’une croissance annuelle générale du secteur de 3 %, mais déjà depuis la fin du lockdown, les demandes reçues par les cliniques ont relancé le secteur, avec des attentes encore plus élevées qu’avant la pandémie. Le marché international, estimé à plus de 50 milliards de dollars en 2020, devrait atteindre 67 milliards de dollars en 2026.

Le retour à la vie sociale et la chirurgie esthétique

Nous avons assisté à une véritable « ruée » avant le retour à la vie sociale après les confinements. Après la période passée à la maison, la remise en forme doit être rapide, avec des résultats visibles et sûrs. Les patients nous demandent des solutions efficaces dans un délai court.

Ces derniers mois, les demandes de remodelage corporel ont augmenté : liposculpture, mini-abdominoplastie, augmentation mammaire, remplissage des fesses à l’acide hyaluronique, lipofilling des fesses et des seins. Mais c’est surtout le lifting brésilien qui connaît un boom sans égal. C’est comme si durant la période de confinement, les patients avaient eu l’occasion de réfléchir sur eux-mêmes et avaient décidé d’investir dans leur corps sans remettre à plus tard un changement dont ils rêvaient peut-être depuis des années, au milieu de mille hésitations.

Les fesses, nouvelle frontière des interventions esthétiques

Les fesses sont l’une des zones sur lesquelles les patients après la pandémie sont le plus intéressés à se faire opérer. Avec les cuisses et les hanches, les fesses sont la zone du corps sur laquelle les patients après la pandémie souhaitent le plus agir. Ces patients sont majoritairement âgés de 20 à 60-65 ans.

De plus, le profil des patients demandant un lifting des fesses brésilien après la pandémie évolue. D’une part, il y a des demandes de personnes âgées de 20 à 30 ans, généralement en forme, mais présentant des amas graisseux localisés et de la cellulite au niveau des fesses, de la coulotte de cheval, de l’abdomen ou des hanches, en fonction de leur structure physique initiale ou même suite à une grossesse. Ils font souvent du sport et ont déjà eu recours à des traitements de beauté avant de se tourner vers la médecine esthétique pour trouver une solution plus durable avec des résultats plus efficaces ou plus rapides, qui ont généralement connu des modifications corporelles suite aux confinements.

Ensuite, il y a aussi les besoins exprimés par les femmes de 40 ans, qui demandent un remodelage du corps, et notamment un lifting des fesses brésilien que ce soit en raison d’une prise de poids ou de l’arrêt d’une activité physique, des changements corporels dus à la grossesse, à l’allaitement et, bien sûr, à la ménopause.

Devis Gratuit

Des fesses plus jolies pour Instagram après les confinements

D’où vient cette envie de remodeler les fesses après la pandémie ?

Un fort stimulus vient naturellement des médias sociaux. De plus, les spécialistes suggèrent qu’il y a un aplatissement général de la forme des fesses dû à un mode de vie sédentaire et notamment suite aux confinements durant la période de la covid-19, mais que cela se heurte à l’esthétique d’Instagram. Le fait de voir des fesses hautes et fermes sur les médias sociaux a conduit de nombreux patients à faire des recherches et finalement à prendre des rendez-vous pour donner à leurs fesses la forme souhaitée et ce essentiellement grâce au lifting des fesses brésilien.

Ainsi, l’année au cours de laquelle nous avons eu plus de temps que d’habitude pour réfléchir à nos désirs et moins d’occasions de dépenser de l’argent dans des activités de loisirs, en complicité avec les tendances sociales qui décrètent ce qui est « beau », a conduit de nombreuses personnes à décider de franchir le pas de la chirurgie esthétique.

Boom des liftings des fesses, mais non seulement

Une décision qui ne concerne pas que les fesses : après le premier confinement, les centres de médecine esthétique ont connu une forte hausse des demandes. Pour certaines personnes, la période du télétravail et des réunions en appel vidéo a été l’occasion de se regarder dans un miroir virtuel pratiquement tous les jours, en se focalisant de plus en plus sur leurs “défauts”. La décision d’intervenir par des opérations esthétiques plus ou moins invasives pourrait également venir de là.

En quoi consiste l’intervention de lifting des fesses brésilien ?

Pour donner aux fesses la meilleure forme possible, les chirurgiens éliminent l’excès de graisse du ventre, des poignées d’amour et du bas du dos à l’aide de la liposuccion. Après avoir retiré l’excès de graisse des zones spécifiques, la graisse est traitée et transférée dans la zone des fesses en fonction de la demande. La quantité et la taille seront décidées par le patient avec le chirurgien esthétique lors de la consultation avant l’opération.