orl-maladie-oreil

ORL: quelles sont les principales maladies de l’oreille?

Infections de l’oreille (otites)

Causée par des bactéries ou des virus, l’otite, ou infection de l’oreille, peut être plus ou moins problématique selon qu’elle touche uniquement l’oreille externe, moyenne ou interne. Les enfants sont particulièrement vulnérables. Les principaux symptômes de l’otite sont les suivants :

  • écoulement continu purulent et malodorant (otorrhée), qui peut être jaune, verdâtre ou strié de sang (selon l’agent infectieux à l’origine de la maladie et la zone touchée),
  • douleur,
  • rougeur
  • émission d’un écoulement clair et inodore.

Parfois, il y a aussi une perte d’audition et de la fièvre.

L’otite est généralement traitée par des antibiotiques en cas d’infection bactérienne, mais le médicament peut être administré par voie locale ou orale. S’il n’y a pas de complications, l’infection de l’oreille disparaît en une semaine.

Furoncles

Il s’agit de boutons remplis de pus qui peuvent apparaître n’importe où dans le conduit auditif externe ou interne, en particulier sur une peau endommagée (par exemple, blessée ou abrasée par l’utilisation d’instruments inappropriés pour retirer le cérumen). Les principaux symptômes sont la douleur et les démangeaisons. Un furoncle enflammé peut facilement se rompre, auquel cas le pus qu’il contient s’échappe. Ce type de mini-abcès n’est pas grave et se résorbe généralement tout seul. Cependant, si la douleur ne disparaît pas et que les symptômes d’inflammation s’aggravent, il peut être nécessaire de consulter un spécialiste de l’oreille pour drainer le pus. Parfois, un traitement antibiotique est également nécessaire.

Otite aiguë externe

Cette inflammation se produit facilement en été et est souvent le résultat d’une accumulation d’eau dans le conduit auditif qui ne peut être éliminée. C’est pourquoi elle touche principalement les personnes qui prennent leurs vacances au bord de la mer ou qui fréquentent les piscines. Les symptômes de cette otite spécifique non infectieuse sont :

  • une rougeur du conduit auditif
  • démangeaisons
  • émission d’un écoulement clair et inodore.

Les autres symptômes possibles sont la fièvre et le gonflement des ganglions lymphatiques. Le traitement de l’otite estivale consiste à prendre des anti-inflammatoires et éventuellement à appliquer des médicaments locaux pour rétablir l’équilibre de l’oreille. Une manœuvre du spécialiste de l’oreille pour drainer le liquide accumulé peut également être utile.

Syndrome de Ménière

Le syndrôme de Ménière est une maladie qui affecte la partie interne de l’oreille, en particulier le canal endolymphatique ou labyrinthe, un canal semi-circulaire qui contient non seulement les nerfs auriculaires qui transforment les ondes sonores en signaux électriques pour le cerveau, mais qui est également responsable du sens de l’équilibre. Les symptômes de cette affection désagréable, qui s’apparente à la labyrinthite (inflammation du labyrinthe, qui est toutefois généralement causée par des agents pathogènes et guérit sans laisser de traces), sont variés et peuvent différer d’une personne à l’autre. Ils comprennent :

  • des vertiges
  • des sueurs froides
  • des palpitations et de la tachycardie
  • des étourdissements, des nausées
  • des acouphènes (« sonnerie » ou bourdonnement dans l’oreille)
  • parfois une audition perturbée ou réduite.

Malheureusement, il n’existe pas de traitement curatif du syndrome de Ménière, car les causes précises en sont inconnues. Les symptômes peuvent être contrôlés par des médicaments anticholinergiques et un régime alimentaire approprié. L’acupuncture et les techniques de relaxation anti-stress semblent être efficaces pour de nombreuses personnes.

Devis Gratuit

Acouphènes

Les acouphènes se présentent comme un bourdonnement, d’un sifflement ou d’un trille classique que vous entendez comme s’il provenait de l’intérieur de votre oreille, qui ne dépend pas des sons extérieurs et qui, dans certains cas, peut se produire si fréquemment qu’il en devient insupportable. Les causes de ce curieux trouble auditif sont variées, du syndrome de Ménière, au stress, en passant par l’arthrose cervicale. Les acouphènes peuvent survenir tous les jours sans interruption pendant des mois, puis disparaître spontanément ; il n’y a pas de remède. Mais si les acouphènes persistent, il est important de consulter un spécialiste de l’oreille pour vérifier la santé de votre oreille.

Névrite vestibulaire

La névrite vestibulaire est une infection de l’oreille interne d’origine virale. Les symptômes sont les suivants :

  • vertiges et étourdissements,
  • parfois des nausées et des vomissements,
  • une perte partielle de l’audition,
  • des douleurs et une sensation générale de malaise semblable à celle de la grippe.

Dans de rares cas, un nystagmus (mouvement involontaire des yeux). La névrite vestibulaire doit être traitée immédiatement avec le médicament approprié prescrit par le médecin, dès l’apparition des symptômes et jusqu’à leur disparition.

Cholestéatome

Le cholestéatome est une maladie otologique qui se caractérise par une production anormale de cellules épithéliales dans l’oreille moyenne, elle-même provoquée par une infection chronique, typiquement une otite moyenne mal soignée avec perforation du tympan. Les symptômes de cette grave maladie de l’oreille comprennent l’otorrhée, la douleur, la perte progressive de l’audition (surdité), voire, dans les cas graves, la paralysie du nerf facial. Le cholestéatome n’est traité par des antibiotiques que lorsqu’il s’agit d’une forme légère ou qu’il est détecté dès son apparition. Sinon, la solution est l’ablation chirurgicale de l’excès de tissu.

Presbyacousie

La presbyacousie se caractérise par la baisse graduelle, progressive et inévitable de l’audition qui survient chez de nombreuses personnes âgées, surtout après 65 ans. La cause étant le vieillissement, il n’est pas possible de prévenir le processus, mais la perte d’audition peut être compensée par des appareils auditifs amovibles (appareils auditifs classiques), ou des appareils auditifs osseux permanents. Les symptômes peuvent toucher les deux oreilles ou une seule, et se caractérisent généralement par le fait que les premiers sons qui « disparaissent » sont les plus aigus, comme certaines voix de femmes ou d’enfants, le chant des oiseaux, la sonnerie du téléphone, etc.

Surdité

Contrairement à la presbyacousie, la surdité peut survenir à tout moment de la vie, même de façon dramatique. Cette affection très invalidante peut survenir à la naissance ou être le résultat d’un traumatisme ou d’une maladie de l’oreille, il faut donc faire une autre distinction ici aussi. La surdité ne peut pas toujours être guérie. Si la cause est une atteinte des nerfs auditifs, rien ne peut être fait. Dans d’autres cas, la pose d’implants cochléaires chez l’enfant ou l’adulte ou la correction chirurgicale de malformations congénitales permet de récupérer, sinon toute la faculté auditive, du moins une partie de celle-ci. La prévention est extrêmement importante, tant pendant la grossesse, en se protégeant des infections les plus dangereuses par une vaccination appropriée, que tout au long de la vie, en évitant de négliger les symptômes d’une otite « banale » qui pourrait se transformer en une menace pour l’intégrité des oreilles.