Opération de l’Hallux Valgus par voie mini-invasive

Opération de l’Hallux Valgus par voie mini-invasive

Hallux valgus : définition

Le pied humain comporte plusieurs muscles, os, ligaments, articulations et un grand nombre de tendons. Une structure aussi complexe, dotée de différentes fonctions, est toujours sujette à des modifications anatomiques. L’une des conséquences les plus courantes de ces altérations est l’hallux valgus, communément appelé oignon.

 

Un oignon du pied est une bosse osseuse qui se développe dans l’articulation à la base du gros orteil. Il se forme lorsque l’hallux (« gros orteil ») pointe vers le deuxième orteil, ce qui oblige l’articulation à s’élargir et à faire saillie vers l’extérieur.

 

La pression exercée sur les orteils par les chaussures, en particulier celles dont le bout est fin, est l’une des causes de l’hallux valgus, bien que l’on sache que l’héritage génétique en est la cause la plus importante. Il est plus fréquent chez les femmes et touche davantage les personnes de plus de 40 ans.

 

Voici d’autres causes principales :

  • L’utilisation de chaussures plus petites ou serrées ;
  • L’arthrite ;
  • Problèmes congénitaux du pied ;
  • Facteurs héréditaires.. ;

Conséquences de la déformation

L’hallux valgus est une déformation qui entraîne des conséquences sur le corps de la personne qui en souffre :

  • Conséquences cliniques : Elles consistent en des troubles localisés au niveau du pied et des répercussions sur l’ensemble de l’alignement postural (genoux, hanches, dos, omoplates). Chez le patient souffrant d’hallux valgus, le pilier de la déformation est la déviation de la tête du premier métatarsien, qui se déplace à la fois vers l’extérieur et vers le haut ;
  • Conséquences locales : L’articulation métatarso-phalangienne est désalignée, ce qui entraîne un fonctionnement asymétrique et une usure des composants du cartilage, dont l’inflammation provoque des douleurs et une dégénérescence arthritique à ce niveau. En outre, la proéminence métatarsienne heurte la tige de la chaussure, provoquant la formation de bursites gênantes et douloureuses qui empêchent l’utilisation de chaussures normales ;
  • Métatarsalgie (douleur hallux valgus) : Le soulèvement dorsal de la tête du premier métatarsien provoque la subversion structurelle de l’avant-pied, créant une surcharge sur le deuxième et le troisième métatarsien avec l’apparition relative de hallux valgus douleur et de callosités douloureuses dans la zone plantaire au niveau de l’avant-pied ;
  • Déformations et luxations des doigts : La poussée du gros orteil contre les autres orteils les fait plier avec le temps, entraînant la déformation dite en orteil marteau et leur déviation latérale ou dorsale, ce qui crée la perte de la relation anatomique de la base de l’orteil avec le métatarsien correspondant, jusqu’à la luxation complète ;
  • Conséquences posturales : Le premier métatarsien qui se déplace vers l’extérieur du pied devient également hypermobile en raison de l’étirement simultané de ses ligaments. Par conséquent, à chaque pas, sous l’action de la charge, il se soulève vers le haut, aplatissant la voûte longitudinale médiane et provoquant une rotation du pied vers l’intérieur (pronation). Ce mouvement de pronation est transmis par les articulations du membre inférieur à l’ensemble de la musculature squelettique, influençant la posture, c’est-à-dire l’alignement des différents segments du corps le long de la ligne de gravité. Entraîné par la torsion du pied, le membre inférieur effectue une rotation interne, provoquant par l’intermédiaire des ligaments de la hanche une bascule du bassin vers l’avant, qui modifie à son tour la courbure de la colonne vertébrale en augmentant la courbure lombaire (hyperlordose). Cette disposition posturale crée des incohérences articulaires, donnant lieu aux manifestations cliniques qui caractérisent les patients atteints d’hallux valgus ;

Paraclinique

Dans la plupart des cas, un médecin peut diagnostiquer un hallux valgus par un examen physique, car de nombreux signes sont présents à l’extérieur. Au cours de l’examen, le médecin peut demander à bouger l’orteil d’avant en arrière pour vérifier s’il y a une restriction de mouvement. Si une lésion ou une déformation est suspectée, une radiographie peut être demandée, ce qui permet de détecter en détail la gravité de l’hallux valgus et d’en identifier la cause. Un test sanguin peut également être nécessaire pour écarter la possibilité d’une arthrite.

 

DEVIS EXPRESS

Vous souhaitez avoir plus de renseignements

Devis Express
Quand prévoyez vous de voyager ?

 

Opération hallux valgus mini-invasive

Quand le traitement consérvateur n’est pas suffisant, la hallux valgus opération présente d’excellents résultats. La chirurgie de réparation des oignons peut être pratiquée à tout moment s’il n’y a pas de contre-indications.

 

Normalement, les patients éligibles pour l’intervention sont ceux qui présentent une déformation du premier orteil avec un certain degré de douleur ou autre gêne et des difficultés à mettre des chaussures.

 

De nos jours, l’opération hallux valgus est effectuée avec une technique qui consiste à pratiquer de petites incisions punctiformes (inférieures à 1 cm) par lesquelles sont réalisées des ostéotomies (coupes osseuses).  De cette manière, certaines déformations sont corrigées. Une fois les ostéotomies réalisées, la déformation est corrigée et peut être fixée ou non avec des vis ou des fils d’acier/de titane.

 

Lorsqu’elle est bien indiquée, la chirurgie mini-invasive présente certains avantages par rapport à la chirurgie ouverte.

Ces avantages sont les suivants :

  • Des incisions plus petites ;
  • Moins de douleur hallux valgus postopératoire ;
  • Une mobilité plus rapide ;

hallux valgus : quand opérer ? cependant, il est important de parler à votre médecin de confiance pour savoir quel est le meilleur type de hallux valgus traitement pour votre problème et pour lever tous les doutes avant un traitement chirurgical et pour déterminer correctement hallux valgus quand opérer.

 

Après l’opération hallux valgus

Comme elle comporte des incisions plus petites que hallux valgus opérationà chirurgie ouverte, la chirurgie percutanée a tendance à avoir une période postopératoire moins douloureuse.

 

En général, les patients subissent cette intervention en hôpital de jour ou sont hospitalisés pendant une journée. Ils commencent à bouger leurs pieds/doigts dès la période postopératoire immédiate, et à se charger (marcher) avec une sandale d’immobilisation dès la période postopératoire immédiate.

 

Devis Gratuit

Adresse Résidence Yasmine du lac les berges du Lac - Tunis Nord

Téléphone (+216) 55.005.183

Email  contact@tunisiedestinationsante.com

Copyright © 2024 Tunisie Destination Santé