lifting-seins-indication-resultat

Lifting des seins: indications et résultats

Qu’est-ce qu’un lifting des seins ?

Le lifting des seins est une intervention chirurgicale appartenant à la chirurgie esthétique qui vise à corriger la ptose mammaire, c’est-à-dire la condition dans laquelle le sein se déplace vers le bas et le mamelon, dans les cas les plus graves, pointe vers le bas. C’est une affection communément appelée « sein tombant », typique du vieillissement, en particulier dans le cas de seins volumineux, riches en tissu adipeux, et/ou de diverses grossesses et/ou d’une perte/gain soudain de poids.

Pour qui est indiqué le lifting des seins ?

Les stades de la ptose mammaire

La sévérité de la ptose mammaire se mesure généralement en 4 degrés :

  • Absence de ptose : les mamelons sont à une distance de deux à trois centimètres au-dessus du sillon mammaire ;
  • Ptose mammaire légère : les mamelons sont au niveau du sillon sous-mammaire et la distance entre le sillon mammaire et la partie inférieure du sein est de 1 à 2 cm ;
  • Ptose mammaire modérée : les mamelons se trouvent sous le sillon sous-mammaire et la distance entre le sillon mammaire et la partie inférieure du sein est de 2 à 4 cm ;
  • Ptose mammaire sévère : les mamelons sont non seulement sous le sillon sous-mammaire, mais regardent aussi vers le bas et représentent la partie la plus basse du sein. La distance entre le pli mammaire et la partie inférieure du sein est supérieure à 4 cm.

La pseudoptose consiste en l’abaissement du sein mais les mamelons ne sont pas descendus sous le sillon sous-mammaire. La pseudoptose est principalement due au fait qu’avec le temps, les connexions fibreuses qui soutiennent les seins commencent à s’affaisser et à se détendre.

Qui est la candidate idéale au lifting des seins ?

Le lifting des seins est indiqué chez les femmes qui présentent une ptose mammaire modérée au moins et qui sont capables de supporter l’intervention et l’anesthésie. En cas de pseudoptose, le chirurgien recommande souvent une augmentation mammaire associée à un lifting des seins, c’est-à-dire un lifting des seins avec insertion d’implants. Une ptose mammaire légère peut dans certains cas être résolue par une augmentation mammaire.

Quels sont les résultats attendus d’un lifting des seins ?

Les facteurs influençant les résultats du lifting des seins

Les résultats d’un lifting des seins varient en fonction de divers facteurs :

  • l’âge du patient
  • le degré d’élasticité de la peau
  • la gravité du ptosis ;
  • la compétence du chirurgien qui effectue l’opération.

Dans la majorité des cas, les résultats sont très bons et durables, avec des cicatrices peu visibles. Le résultat final est appréciable au moins 2 ou 3 semaines après l’opération, lorsque le gonflement et les ecchymoses ont disparu, mais ce délai peut être plus ou moins long en fonction des facteurs énumérés ci-dessus. Les patients plus jeunes dont la peau est plus élastique obtiennent de meilleurs résultats en moins de temps que les patients plus âgés dont la peau est moins élastique. Dans tous les cas, la beauté est une question subjective, de sorte que même des opérations parfaitement réussies peuvent donner des résultats que le patient considère comme imparfaits.

Durée des résultats du lifting des seins

Même si l’opération est parfaitement réussie, cela n’empêche pas le passage du temps, et même la peau qui a été retendue peut peu à peu apparaître moins tonique et nécessiter un nouveau lifting. La durée des résultats d’un lifting des seins dépend beaucoup du type d’opération pratiquée et des habitudes de vie de la patiente. Voici quelques facteurs qui réduisent la durée et les résultats d’un lifting :

  • le tabagisme ;
  • régime riche en graisses et pauvre en eau, en antioxydants, en vitamines et en minéraux ;
  • une exposition excessive au soleil sans protection.

Devis Gratuit

Convalescence et guérison après un lifting des seins

Voici les principales étapes de la convalescence après un lifting des seins :

  • Au réveil de l’anesthésie et pendant 24 heures il est normal de se sentir fatigué et légèrement confus, surtout immédiatement après le réveil de l’anesthésie. L’inconfort, les ecchymoses, le gonflement et une légère douleur dans les seins sont normaux (des analgésiques tels que le paracétamol sont utilisés pour contrer la douleur).
  • à partir du troisième jour les activités normales peuvent être reprises, en évitant les efforts intenses, l’exposition au soleil et/ou aux endroits chauds et humides (notamment les saunas et les bains maures).
  • après 10-14 jours, le médecin enlève les sutures ;
  • après 3-4 semaines il est possible de reprendre des activités et des sports plus intenses (gymnase, piscine, etc.).

La patiente doit porter pendant quelques semaines un soutien-gorge spécialement indiqué pour les femmes ayant subi une mastopexie.

Les durées dépendent d’une patiente à une autre : demandez toujours l’avis de votre médecin avant de pratiquer une activité.

Risques, effets secondaires et complications possibles

Au cours des premiers jours, il est normal de ressentir les gênes suivantes :

  • douleur
  • malaise ;
  • la douleur ;
  • gonflement ;
  • des contusions ;
  • des cicatrices assez évidentes ;
  • une sensibilité réduite de la peau des seins.

Les complications qui ne sont pas normales, bien que très rares, sont :

  • infections ;
  • des hémorragies ;
  • des allergies liées à l’anesthésie ou aux matériaux utilisés pour l’opération ;
  • asymétrie sévère des seins ;
  • un engourdissement permanent des seins ;
  • une rougeur visible ;
  • des changements indésirables dans la forme et la taille des seins ;
  • une cicatrisation très lente des plaies ;
  • nécrose d’un ou des deux mamelons ;
  • l’impossibilité d’allaiter pour le reste de sa vie ;
  • réapparition d’une nouvelle ptose ;
  • décès peropératoire (très rare).

Certaines de ces complications sont temporaires et résolubles, tandis que d’autres peuvent être permanentes. Le risque de complications peut être réduit en se faisant opérer dans des centres qualifiés et par des chirurgiens expérimentés, en suivant les instructions de votre médecin et, surtout, en arrêtant de fumer avant et après l’opération.