indications à l'implantologie dentaire

Les contre indications à l’implantologie dentaire

Qu’est-ce que l’implantologie dentaire ?

De nos jours, la dentisterie implantaire est une alternative fiable et sécurisée pour pallier aux absences dentaires. Cependant, cette intervention requiert une procédure chirurgicale complexe. En effet, la pose d’un implant dentaire implique l’insertion d’un corps étranger à l’intérieur de notre propre corps, qui doit être intégré avec succès.

L’implant, qui est une vis en titane, se fond dans l’os pour en devenir un élément essentiel. Ainsi, il est essentiel que le matériau utilisé soit biocompatible. Le titane est biocompatible et très résistant. Une fois la vis insérée, les résultats les plus sûrs peuvent être obtenus en attendant une période de 3 à 6 mois avant d’appliquer la prothèse fixe.

Qui peut se soumettre à l’implantologie dentaire ?

Vous souhaitez rendre votre texte plus accessible en français ? Pas de problème ! La grande majorité des personnes peuvent bénéficier d’une intervention en implantologie dentaire, à condition qu’une évaluation de leur état de santé général ait été préalablement réalisée. Cependant, dans certains cas, comme pour les personnes atteintes de diabète, cette procédure n’est pas recommandée. Mais ne vous découragez pas ! Avec une bonne gestion de votre pathologie et une hygiène bucco-dentaire rigoureuse, il est tout à fait possible d’envisager une intervention en implantologie dentaire.

Lorsqu’il s’agit d’autres maladies telles que celles affectant le cœur, la coagulation ou le métabolisme osseux, il est nécessaire de procéder à une évaluation médicale approfondie et de prendre des précautions spéciales avant de pratiquer l’implantologie.

 

Quelles sont les contre-indications de l’implantologie dentaire ?

Implantologie dentaire, contre-indications absolues

Les contre-indications absolues à l’implantologie dentaire sont :

  • Les immunodéficiences : Lorsqu’un patient présente une diminution de sa réponse immunitaire, il devient plus vulnérable aux risques d’infection.
  • Cirrhose du foie : Lorsque le foie cesse de remplir correctement ses fonctions et change de forme, cela peut entraîner des conséquences néfastes sur le fonctionnement général du corps.
  • Les troubles psychologiques graves ou les maladies mentales ;
  • Les maladies neurologiques graves telles que : AVC, maladie de Parkinson, maladie d’Alzheimer ;
  • Toxicomanie ;
  • Si vous avez été traité par chimiothérapie ou radiothérapie dans les trois mois précédant votre opération dentaire, sachez qu’il est possible de subir une intervention chirurgicale pour placer des implants dentaires 2 à 3 mois après la fin des traitements de chimiothérapie. Si vous avez suivi une radiothérapie sur le visage, il faudra attendre environ 12 mois avant de pouvoir bénéficier d’un rétablissement avec des implants dentaires.

 

Implantologie dentaire, contre-indications relatives

Les contre-indications relatives de l’implantologie dentaire sont :

  • Même en prenant des médicaments, il est difficile de contrôler un diabète sévère et non maîtrisé.
  • Les maladies cardiaques telles que endocardite ou valvulopathie : Parfois, les bactéries présentes dans la bouche peuvent envahir les tissus du cœur et entraîner des conséquences sévères. Cependant, en suivant un protocole de prophylaxie et en utilisant des antibiotiques adaptés avant toute intervention, le patient peut être protégé contre ces risques.
  • Les maladies auto-immunes :

    Si le corps réagit de manière anormale envers ses propres organes, comme c’est le cas pour le lupus érythémateux systémique et la polyarthrite rhumatoïde, cela peut entraîner une réaction immunitaire.

  • Les troubles de la coagulation ;
  • Les pathologies des muqueuses buccales telles que : lichen planus, érythème polymorphe, stomatite herpétique.

Le cas de l’ostéoporose  :

L’ostéoporose n’est pas une contre-indication à la pose d’implants dentaires. Il existe deux problèmes liés à l’ostéoporose :

  • Les patients qui prennent des médicaments pour l’ostéoporose depuis plusieurs années doivent être soigneusement évalués car toute chirurgie buccale (comme l’implantologie) peut entraîner une ostéonécrose ;
  • Les personnes souffrant d’une défaillance osseuse peuvent avoir des difficultés avec l’intégration de leurs implants.

 

Implantologie dentaire, les avertissements généraux :

  • Les femmes enceintes doivent être temporairement exclues ;
  • Les adolescents en pleine croissance ne sont pas éligibles pour la pose d’implants dentaires. Il est donc déconseillé d’envisager cette intervention.
  • Pour sélectionner un patient pour une pose d’implants, il n’y a pas de limite d’âge supérieure. Des études menées en Suède sur des patients âgés de 80 à 90 ans ont démontré que le taux de réussite des implants était tout aussi élevé que chez des patients plus jeunes.

 

DEVIS EXPRESS

Vous souhaitez avoir plus de renseignements

Devis Express
Quand prévoyez vous de voyager ?

 

Les implants dentaires présentent-ils des risques ? Peut-il y avoir des échecs ?

Lorsqu’un implant dentaire échoue, cela signifie qu’il se détache prématurément ou tardivement et présente un taux d’échec spécifique pour chaque praticien. Bien que les échecs d’implants dentaires soient très rares, s’ils surviennent, ils sont généralement causés par un manque d’ostéointégration, c’est-à-dire lorsque les cellules osseuses ne se fixent pas à la surface de l’implant, le rendant non intégré à l’os. Cela peut être dû à une infection bactérienne des tissus environnants ou à une mise en charge de l’implant dans des conditions inadéquates, telles qu’une faible densité osseuse.

 

Comment éviter les complications liées aux implants dentaires ?

Pour minimiser les risques de complications après la pose d’implants dentaires, il est crucial de suivre scrupuleusement les instructions d’hygiène et de pharmacothérapie, ainsi que d’arrêter de fumer. Même après la mise en charge immédiate et la pose de la couronne définitive, il est important de rester vigilant. Un suivi régulier comprenant des détartrages et des contrôles périodiques est essentiel pour prévenir ou diagnostiquer précocement une péri-implantite. Bien qu’il n’y ait pas de douleur significative lors de la pose de l’implant, il est possible de ressentir une légère gêne après l’opération.

 

Devis Gratuit

Adresse Résidence Yasmine du lac les berges du Lac - Tunis Nord

Téléphone (+216) 55.005.183

Email  contact@tunisiedestinationsante.com

Copyright © 2024 Tunisie Destination Santé