chirurgie nez

La chirurgie du nez : une opération courante

L’importance du nez dans l’aspect du visage

La complexité du visage est imaginée avec un nez bien proportionné, tant dans la littérature que dans l’imaginaire collectif. Avoir un nez disgracieux est souvent une source d’inconfort. Il n’existe pas de nez idéal pour la majorité des gens, mais il existe le nez qui représente une source absolue d’harmonie pour le visage individuel. L’habileté du chirurgien esthétique expérimenté consiste donc à représenter, dès la phase préopératoire, comment le visage change avec la rhinoplastie, également à l’aide de logiciels grâce auxquels des retouches photographiques sont possibles, indiquant la forme la plus adaptée à ce visage.

Le nez doit être considéré comme une structure tridimensionnelle composée de cartilage, d’os, de muqueuse et de peau externe. Chacun de ces éléments doit être abordé et traité de manière appropriée. Tant en termes de physionomie et donc d’esthétique, qu’en termes de fonction. Le nez est une structure de l’organisme qui a pour objectif principal de filtrer l’air, le nettoie, le réchauffe et module le volume d’air entrant. En bref, il gère en grande partie notre bien-être, en influençant notre capacité respiratoire et donc, en fin de compte, nos relations sociales et la possibilité de s’engager de manière satisfaisante dans une activité sportive intense.

Rhinoplastie : l’intervention esthétique la plus courante

  La rhinoplastie est l’intervention de chirurgie esthétique la plus courante. Elle peut réduire ou augmenter la taille du nez, modifier la forme du dos et de la pointe ou encore rétrécir les narines. La rhinoplastie est une intervention visant à rétablir l’harmonie générale du visage. Le nez est en fait la partie la plus importante sur le plan esthétique de la partie centrale du visage. L’harmonie des formes et des volumes, en termes de proportion, est un point fort de toute personne. Grâce à la rhinoplastie, il est possible de corriger un nez et de lui donner une forme en harmonie avec son visage.

Les techniques de rhinoplastie les plus courantes

Rhinoplastie fermée

Avec la rhinoplastie dite « fermée », il n’y a pas d’incision chirurgicale externe et l’accès aux structures osseuses et cartilagineuses à remodeler se fait uniquement depuis l’intérieur du nez. Il existe, bien sûr, des variantes impliquant une incision le long du bord interne des ailes du nez, d’autres plus profondes, mais ce qui compte, c’est que les incisions soient toutes cachées.

Rhinoplastie ouverte

La rhinoplastie appelée « ouverte » implique une incision sur la columelle dans le but de sculpter ensuite tout le dos du nez et de remodeler directement les structures internes. La différence entre la technique ouverte et fermée de la rhinoplastie réside donc dans la philosophie de l’approche chirurgicale, car en réalité un chirurgien du nez expérimenté est capable d’utiliser les deux techniques en fonction du cas spécifique, en obtenant les mêmes résultats optimaux. La technique ouverte peut être préférable pour les cas cliniques à opérer une deuxième ou troisième fois, afin de pouvoir utiliser exactement des greffes de cartilage dans certaines zones, de placer les sutures de manière absolument précise.

Dans les cas de rhinoplasties primaires, une approche sans cicatrice externe, qui peut toujours être une source d’ennui compte tenu de la subjectivité du résultat de la cicatrisation, est peut-être plus pratique. Il est toutefois important de noter que dans les deux opérations, l’aspect fonctionnel peut également être traité.

Devis Gratuit

Les types de rhinoplasties selon leur fonctionnalités

Rhinoplastie purement esthétique

Avec une rhinoplastie esthétique, le remodelage du nez est une intervention réalisée quasiment quotidiennement par beaucoup de chirurgiens esthétiques et maxillo-faciaux. Outre la progression de l’opération, il existe une règle qui doit toujours être respectée et qui se fonde sur des canons esthétiques qui font aussi en partie référence à Léonard de Vinci. Tout cela dans le but ultime d’obtenir une harmonie globale du nez et un équilibre des proportions. Le nez, en effet, doit toujours être lié aux caractéristiques du visage et ne jamais être « imposé » au visage.

Rhinoplastie fonctionnelle

Il est intéressant de noter que, dans tous les climats et environnements auxquels nous sommes confrontés, la capacité à respirer est préservée. Ceci est garanti par les caractéristiques fonctionnelles des différentes structures qui composent le nez dans son ensemble. Filtrer l’air, réduire les particules de poussière, le réchauffer, l’humidifier sont quelques-unes des fonctions que les mécanismes valvulaires normalement présents à l’intérieur du nez sont en mesure de garantir. Les turbines elles-mêmes, structures osseuses recouvertes d’un type particulier de muqueuse, ont une fonction importante de filtrage et de réduction du passage de l’air, en cas de déviation du septum qui faciliterait le passage d’une zone excédentaire du côté non dévié, endommageant la muqueuse. En bref, il existe une capacité d’action de la part des structures fonctionnelles du nez qui préserve son intégrité et sa fonction.

C’est pourquoi il est utile pour le chirurgien avisé d’évaluer soigneusement la capacité du patient à respirer correctement, l’élasticité des tissus et des cartilages, et de prévoir pendant l’intervention les mesures techniques utiles non seulement pour préserver la dynamique respiratoire correcte, mais même pour l’augmenter. La rhinoplastie fonctionnelle peut également être réalisée en combinaison avec une rhinoplastie esthétique, car les mêmes incisions peuvent être utilisées pour réaliser un remodelage esthétique et fonctionnel du nez.

En conclusion

Retrouver un nouvel équilibre harmonieux entre le nez et toutes les autres composantes du visage est une tâche qui requiert une grande expérience de la part de ceux qui travaillent dans la chirurgie esthétique. Les spécialistes de la rhinoplastie doivent, en effet, remodeler le profil en fonction de la morphologie générale et des attentes du patient. Pour réaliser une opération de rhinoplastie, il est nécessaire de s’adresser à des spécialistes ayant une culture spécifique : les figures compétentes sont le chirurgien maxillo-facial, le chirurgien esthétique, le médecin esthétique et le médecin ORL.