Rhumatologue et Orthopediste

Quelle différence entre Rhumatologue et Orthopédiste ?

La chirurgie orthopédique

Embarquez dans le monde de l’orthopédie, une discipline de la chirurgie dédiée à soigner les affections du système musculo-squelettique.

 

L’incroyable domaine de la chirurgie orthopédique englobe une vaste gamme de pathologies. Elle s’attaque aux affections touchant les structures de soutien et de mouvement du corps, telles que la colonne vertébrale et les membres, ainsi qu’au traitement des maladies congénitales de l’appareil locomoteur. Cependant, sa plus grande spécialité est sans aucun doute la traumatologie, une branche qui s’est dédiée à la prise en charge des patients blessés suite à des chutes ou des accidents de différents niveaux de gravité. Tout cela se passe dans le secteur de la chirurgie orthopédique et traumatologique, où les patients peuvent obtenir les meilleurs soins possibles.

 

De nos jours, les progrès technologiques ont considérablement amélioré la prise en charge des patients en chirurgie orthopédique. Des techniques telles que les prothèses articulaires et l’arthroscopie rendent les opérations plus efficaces. Toutefois, pour tout professionnel, la première étape reste la consultation avec un spécialiste.

 

Une consultation individuelle et un bilan médical complet, éventuellement complétés par des examens de diagnostic tels que des analyses de sang, des radiographies ou d’autres tests, sont nécessaires pour déterminer le traitement approprié.

 

Pour la majorité des affections et blessures orthopédiques, il existe plusieurs options de traitement.

 

Pour assurer les meilleurs soins aux patients, certains chirurgiens orthopédistes se spécialisent dans des zones spécifiques telles que les pieds, les mains, les épaules, la colonne vertébrale, les hanches, les genoux. Cependant, il existe également des spécialisations dans d’autres domaines tels que la pédiatrie, la traumatologie ou la médecine sportive. Ces spécialisations donnent lieu à différentes branches de la chirurgie orthopédique, notamment la chirurgie orthopédique pédiatrique, la chirurgie du genou, la chirurgie de la colonne vertébrale, la chirurgie de la hanche et la chirurgie du pied, qui traite des affections courantes telles que le Hallux valgus, le Hallux rigidus et les griffes d’orteil.

 

La rhumatologie

La rhumatologie est un domaine médical qui traite des maladies touchant principalement les articulations et les tissus conjonctifs, ainsi que des maladies du système affectant plusieurs organes ou systèmes. Il s’agit d’une grande variété de maladies, qui peuvent toucher non seulement les articulations, les os, les tendons et les muscles, mais également d’autres parties du corps telles que le cœur, la peau, les poumons, les reins, les intestins ou les yeux.

 

La plupart de ces maladies ont une origine inflammatoire, notamment l’arthrite (telle que la polyarthrite rhumatoïde, l’arthrite psoriasique, la polymyalgie rhumatismale, la spondylarthrite, la goutte…), les connectivites (comme la sclérose systémique, le lupus érythémateux systémique, le syndrome de Sjögren…) et les vascularites.

 

Le rhumatologue traite également d’autres maladies liées à la détérioration des articulations, telles que l’arthrose et les troubles métaboliques osseux, tels que l’ostéoporose et la maladie de Paget.

 

Rhumatologue , Orthopediste

 

Paralysie du membre supérieur et du membre inférieur

La paralysie correspond à une diminution ou une altération de la force musculaire contrôlée par la volonté. Elle peut être causée par des pathologies entraînant des altérations du tissu nerveux ou musculaire, mais également par des maladies liées à des troubles métaboliques, qui perturbent la fonction des nerfs ou des muscles.

 

La paralysie peut se manifester sous différentes formes : localisée ou générale, partielle ou totale, temporaire ou permanente. Elle peut affecter n’importe quelle partie du corps, à n’importe quel moment de la vie. Si vous en êtes atteint, vous ne ressentirez probablement aucune douleur dans les zones touchées.

 

La manière d’aborder et d’envisager le traitement sera influencée par la source de la paralysie et les signes apparents. Avec l’avancée de la technologie et les options thérapeutiques, il est possible de maintenir l’autonomie et le bien-être d’un individu.

 

La paralysie généralisée est un groupe d’affections qui touchent plusieurs parties du corps. Les types incluent :

  • la monoplégie, qui ne touche qu’un bras ou une jambe ;
  • l’hémiplégie, qui affecte un bras et une jambe du même côté du corps ;
  • paraplégie, affectant les deux jambes ;
  • La quadriplégie, également appelée tétraplégie, affecte à la fois les deux bras et les deux jambes ;

Si vous êtes atteint d’une paralysie partielle, vous gardez une certaine maîtrise sur les muscles de vos membres affectés. Toutefois, en cas de paralysie totale, vous n’avez aucun contrôle sur les muscles touchés.

 

DEVIS EXPRESS

Vous souhaitez avoir plus de renseignements

Devis Express
Quand prévoyez vous de voyager ?

 

Chirurgie de l’épaule

La chirurgie pour remplacer entièrement l’articulation de l’épaule vise à restaurer le bien-être et l’usage de l’épaule arthritique.

 

A travers cette démarche, les surfaces articulaires du bras et de l’omoplate sont substituées par des éléments prothétiques artificiels, généralement en titane non-cimenté.

 

A la suite de la chirurgie de l’épaule, il sera nécessaire que le patient porte une attelle pendant environ 10 jours, à la fois en journée et durant la nuit. Cela permettra aux tendons et aux structures autour de l’articulation de guérir correctement. La rééducation passive pourra être entamée immédiatement (sans forcer la rotation externe) tandis que la rééducation active pourra débuter à partir du 10e jour après l’opération.

 

Chirurgie du coude et du membre supérieur

Pour mieux comprendre les interventions chirurgicales sur le coude et les membres supérieurs, il est essentiel de distinguer les lésions du ligament capsulaire médial et latéral du coude, ainsi que les lésions susceptibles d’affecter les surfaces articulaires entre l’humérus, le cubitus et le capitulum radial.

 

En cas d’aggravation de ces blessures, il peut être nécessaire de remplacer partiellement ou totalement les surfaces articulaires grâce à des prothèses de coude, une procédure complexe nécessitant une expertise pointue en chirurgie.

 

Opération de la colonne vertébrale et du rachis

En raison du vieillissement de la population, un nombre croissant d’individus sont confrontés à des problèmes de colonne vertébrale. Parmi ces problèmes figurent la lombalgie et la lombosciatique causées par une hernie discale ou une sténose dégénérative, qui se manifestent par des douleurs dans les membres inférieurs en raison de la pression exercée sur le nerf sciatique. Ces troubles sont de plus en plus courants.

 

Le déclin de la colonne lombaire peut sérieusement affecter sa stabilité, entrainant ainsi une inflammation chronique et faisant apparaître des douleurs persistantes.

 

Au cours de ces dernières années, la chirurgie de la colonne vertébrale a connu un développement remarquable.

La technologie des implants et des instruments ainsi que la chirurgie mini-invasive et assistée par ordinateur sont devenues des éléments clés pour faire évoluer le domaine médical. Grâce à ces progrès, nous pouvons désormais traiter efficacement les hernies discales, les fractures vertébrales, les scolioses, les cyphoses, les spondylolisthésis, les discopathies multiples et les sténoses du canal vertébral.

 

Chirurgie de la hanche et du fémur

L’opération de la hanche

Pour une meilleure intervention, les chirurgiens optent généralement pour la technique mini-invasive antérieure lorsqu’il s’agit de poser une prothèse de hanche de première intention. Cette procédure n’entraîne pas de détachement ou de lésion des tendons et des muscles, offrant ainsi une solution plus humaine.

 

Les bénéfices d’une approche mini-invasive en chirurgie de la hanche sont considérables :

  • Réduction de la taille de l’incision chirurgicale et esthétique de l’incision ;
  • Réduction des hémorragies ;
  • Excellent contrôle de la douleur avec une reprise de la marche dès le premier jour ;
  • Retour rapide au travail avec une hospitalisation réduite ;
  • Excellente stabilité de l’implant avec un risque extrêmement faible de dislocation de la prothèse ;

L’opération du col du fémur

La fragilité du col du fémur le rend facilement sujet aux fractures, en raison de sa structure et du poids supporté par le corps. Pour diagnostiquer la fracture, un examen radiologique précis est essentiel. Malheureusement, seule la chirurgie peut venir à bout de cette blessure au col du fémur.

 

Devis Gratuit

Adresse Résidence Yasmine du lac les berges du Lac - Tunis Nord

Téléphone (+216) 55.005.183

Email  contact@tunisiedestinationsante.com

Copyright © 2024 Tunisie Destination Santé