Les différents types de leucémie

Comprendre les différents types de leucémie

Qu’est-ce que la leucémie ?

La leucémie est un cancer du sang qui, dans la plupart des cas, provient d’une cellule souche hématopoïétique. Il existe différents types de leucémie ; certaines formes sont plus fréquentes chez les enfants, d’autres chez les adultes. La leucémie affecte généralement les globules blancs, des cellules qui sont censées nous protéger des infections et qui ne se multiplient normalement qu’en fonction des besoins de l’organisme.

Lorsque la leucémie se développe, la moelle osseuse produit de grandes quantités de globules blancs qui ne fonctionnent pas correctement. En outre, ces cellules non contrôlées empêchent la croissance normale d’autres cellules produites par la moelle osseuse, à savoir les globules rouges et les plaquettes. Les conséquences sont l’apparition d’infections, fatigue et saignements.

Quels sont les symptômes de la leucémie ?

Les symptômes de la leucémie sont variables selon le type de leucémie et sont souvent non spécifiques. Les signes et symptômes les plus courants sont les suivants :

  • Fièvre ou frissons
  • Fatigue ou faiblesse persistante
  • Infections fréquentes
  • Perte de poids
  • Hypertrophie des ganglions lymphatiques, du foie et/ou de la rate
  • Saignements ou ecchymoses faciles
  • Petites taches rouge-violet sur la peau appelées pétéchies
  • Transpiration excessive, souvent la nuit
  • Douleurs osseuses

Leucémie : causes et facteurs de risques

Quelles sont les causes de la leucémie ?

Les causes de la leucémie sont inconnues, mais des facteurs génétiques et environnementaux semblent jouer un rôle. En général, on pense que la leucémie se développe lorsque certaines cellules sanguines acquièrent des mutations dans l’ADN – le siège de l’information qui régule l’activité des différentes cellules. Ces anomalies font que la cellule se développe et se divise plus rapidement et survit plus longtemps qu’une cellule normale. Avec le temps, ces cellules altérées peuvent submerger d’autres cellules normales de la moelle osseuse, provoquant les signes et les symptômes de la leucémie.

Quels sont les facteurs de risque de la leucémie ?

Comme décrit ci-dessus, la cause de la leucémie est inconnue, mais il peut y avoir des conditions qui augmentent le risque de développer une leucémie.

  • Traitement antinéoplasique antérieur. Le traitement par chimiothérapie et/ou radiothérapie pour une autre affection maligne peut augmenter le risque de développer une leucémie.
  • Maladies génétiques congénitales. Les anomalies génétiques semblent jouer un rôle dans la genèse de la leucémie. Certaines altérations génétiques présentes dès la naissance, telles que le syndrome de Down, peuvent augmenter le risque de leucémie.
  • Exposition à de fortes doses de rayonnement. Les personnes exposées à des niveaux élevés de rayonnements ionisants, comme les survivants de catastrophes nucléaires, ont un risque accru de développer une leucémie.
  • Exposition aux produits chimiques. L’exposition à certains produits chimiques, tels que le benzène est associée à un risque accru de leucémie.
  • Antécédents familiaux de leucémie. Si un membre de la famille a eu une leucémie, le risque semble augmenter chez les proches.

Toutefois, il faut tenir compte du fait que la plupart des personnes présentant des facteurs de risque connus ne développent pas la maladie, alors que de nombreuses personnes atteintes de leucémie ne semblent pas avoir de facteurs de risque connus.

Types de leucémies

La leucémie aiguë

Dans la leucémie aiguë, il y a une accumulation dans le sang, la moelle osseuse et parfois aussi dans la rate et les ganglions lymphatiques de cellules immatures, appelées « blastes » leucémiques. Ces cellules ne fonctionnent pas correctement, ont une très longue demi-vie et une grande capacité de multiplication, de sorte que la maladie apparaît et progresse rapidement. La leucémie aiguë nécessite un traitement rapide et agressif.

Les leucémies chroniques

Les leucémies chroniques se caractérisent par l’accumulation dans le sang, la moelle osseuse, la rate et souvent les ganglions lymphatiques de globules blancs qui mûrissent presque normalement, se développent indéfiniment et ont tendance à s’accumuler au fur et à mesure qu’ils survivent pendant une longue période. Pendant un certain temps, ils peuvent fonctionner normalement. Souvent, dans les premiers stades, les leucémies chroniques ne donnent aucun symptôme et ne montrent aucun signe d’elles-mêmes pendant une longue période avant le diagnostic.

Les leucémies lymphatiques

Ce type de leucémie implique des lymphocytes, qui font partie de notre système immunitaire. Les lymphocytes se trouvent dans le sang et les tissus lymphatiques en circulation.

Les leucémies myéloïdes

Ce type de leucémie implique des cellules de la lignée myéloïde, qui donnent naissance à des globules rouges, des globules blancs et des plaquettes.

Les principaux sous-types de leucémie

Les principaux sous-types de leucémie sont :

  • La leucémie lymphoblastique aiguë est la leucémie aiguë la plus fréquente chez les enfants, bien qu’elle puisse se produire chez les adultes.
  • La leucémie myéloïde aiguë est une forme très courante de leucémie et est la forme la plus courante chez les adultes, bien qu’elle puisse également toucher les enfants.
  • La leucémie lymphatique chronique est la forme la plus courante de leucémie chronique chez les adultes et peut avoir une évolution indolente et asymptomatique pendant une longue période, sans qu’il soit nécessaire de la traiter.
  • La leucémie myéloïde chronique touche principalement les adultes. Une personne atteinte de cette forme de leucémie peut présenter peu de symptômes ou être asymptomatique pendant des mois ou des années avant d’évoluer vers un stade de la maladie où les cellules commencent à se développer beaucoup plus rapidement.

Traitements

Le traitement de la leucémie dépend de divers facteurs, tels que le type de maladie (leucémie aiguë ou chronique, myéloïde ou lymphoïde), l’âge et l’état physique du patient, la coexistence d’autres pathologies.

Les principales formes de thérapie sont les suivantes :

  • Chimiothérapie. C’est le principal traitement de la leucémie et il est basé sur l’utilisation d’un médicament ou d’une combinaison de médicaments, administrés par voie orale ou intraveineuse, avec l’intention de tuer les cellules malades.
  • Thérapie ciblée. Elle est basée sur l’utilisation de médicaments visant des altérations spécifiques présentes dans les cellules cancéreuses, bloquant ainsi la prolifération cellulaire.
  • Thérapie biologique. Il s’agit de médicaments qui aident le système immunitaire à reconnaître les cellules leucémiques et à contrôler la maladie.
  • Radiothérapie. Administration de rayonnements ionisants pour arrêter la prolifération des cellules malades. Le corps entier peut être irradié, mais le plus souvent l’irradiation vise une cible spécifique, comme la moelle osseuse.
  • Transplantation de cellules souches : il s’agit d’une procédure par laquelle la moelle osseuse malade est remplacée par des cellules provenant d’une moelle osseuse saine. Avant la transplantation, une chimiothérapie et/ou une radiothérapie à forte dose est administrée pour détruire la moelle osseuse malade, puis les cellules souches du donneur sont perfusées par voie intraveineuse pour repeupler la moelle osseuse.