symptômes ulcère

Comment reconnaître les symptômes d’un ulcère de l’estomac ?

Que sont les ulcères d’estomac ?

L’ulcère de l’estomac est une lésion de la membrane qui recouvre l’estomac et la première partie de l’intestin grêle (duodénum). Ces blessures peuvent survenir aussi bien chez les hommes que chez les femmes. Le principal symptôme de ce problème est une sensation de brûlure dans l’estomac et dans la zone du nombril, même si vous n’avez rien mangé.

 

Comment reconnaître un ulcère d’estomac ?

Douleur dans l’abdomen

Sans avoir fait d’effort ni avoir trop mangé, vous ressentez une sorte de brûlure entre le sternum et le nombril. L’intensité et la durée de cette douleur peuvent varier.

En général, cette gêne survient entre les repas, lorsque l’estomac se vide. La description la plus correcte des symptômes de l’ulcère est comme celle d’une brûlure dans le ventre. Vous êtes plus susceptible de ressentir des brûlures surtout la nuit, lorsque vous avez faim ou lorsque votre dernier repas remonte à longtemps.

 

Autres symptômes

Les ulcères d’estomac s’accompagnent de différents symptômes. Il est très important de faire attention et de ne pas oublier que les mêmes symptômes ne se produisent pas toujours ensemble et que certains peuvent ne jamais se produire. Voici quelques-uns des symptômes des ulcères :

  • Le patient mange excessivement ;
  • Flatulences excessives ;
  • Incapacité à boire des liquides ;
  • Sensation d’avoir l’estomac plein alors que l’on n’a pas mangé ;
  • Sensation de manque d’appétit après avoir mangé ;
  • Nausées légères aux premières heures du matin ;
  • Perte d’appétit ;
  • Sensation de malaise général ;
  • Fatigue ;
  • Perte de poids ;

 

Symptômes d’un ulcère grave

Si vous ne prêtez pas attention aux symptômes qui viennent d’être énumérés et que vous ne suivez aucun traitement, naturel ou non, les ulcères deviennent chroniques et causent :

  • Vomissements (même avec du sang) ;
  • Selles foncées, pâteuses, d’aspect goudronneux ;
  • Du sang dans les selles ;

 

DEVIS EXPRESS

Vous souhaitez avoir plus de renseignements

Devis Express
Quand prévoyez vous de voyager ?

 

Quels examens faire pour le diagnostic de l’ulcère gastroduodénal ?

Endoscopie pour le diagnostic de l’ulcère

L’examen endoscopique a une sensibilité de 95-100% dans la détection de la pathologie de l’ulcère et permet également de réaliser d’éventuelles biopsies ou des traitements d’urgence, comme en cas d’hémorragie. L’endoscopie est également importante pour reconnaître, classer et surveiller les cas de gastrite chronique et d’atrophie de la muqueuse. En outre, dans les centres particulièrement bien équipés, l’œsophagogastroduodénoscopie permet aujourd’hui de procéder à un diagnostic plus précis de toute pathologie associée ou suspectée, grâce à des méthodes innovantes comme la chromoendoscopie avec l’utilisation de couleurs vitales.

Une endoscopie est nécessaire chez les patients âgés de plus de 45 ans, afin d’exclure la présence d’une tumeur. Chez les patients plus jeunes, surtout s’ils présentent des symptômes typiques, il est également possible d’effectuer uniquement un test de dépistage d’Helicobacter Pylori : en cas de résultat positif, la présence d’un ulcère est plus probable.

 

Examens complémentaires pour la détection de la bactérie H. Pylori

La recherche de la bactérie peut être effectuée à l’aide de différents tests, des tests invasifs (test rapide à l’uréase, examen histologique et examen culturel) et des tests non invasifs (test respiratoire à l’urée C, test des selles et sérologie).

Le plus connu est le test respiratoire à l’urée marquée (test respiratoire à l’urée). Pour effectuer ce test, le patient doit boire un liquide contenant de l’urée marquée par un isotope de carbone non radioactif [C13], puis souffler à différents moments dans un tube à essai. La présence d’une infection est déterminée en mesurant la concentration de C13 dans l’air dégagé par la respiration.

Un autre test largement utilisé est la recherche d’anticorps anti-Helicobacter Pylori, qui est généralement effectuée sur le sang, mais qui présente l’inconvénient de ne pas distinguer une infection en cours d’une infection antérieure. La recherche de l’antigène H.P. dans les selles est en revanche beaucoup plus utile et fiable, et peut également être effectuée sur la salive ou les fèces.

Il faut noter que la recherche de l’antigène H.P. dans les selles a une sensibilité et une spécificité supérieures à 95%, donc comparables au test respiratoire à l’urée et supérieures au test rapide à l’uréase, plus invasif, perendoscopique, qui ne dépasse pas les valeurs de 90-95%.

 

Facteurs de risque des ulcères

Bien que les ulcères soient causés par une bactérie, certaines personnes sont plus vulnérables que d’autres à ce problème. Les personnes les plus susceptibles d’avoir des ulcères d’estomac sont :

  • Les personnes préalablement infectées par la bactérie H. Pyroli ou autres bactéries ;
  • Les personnes qui prennent très fréquemment des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Il s’agit notamment de l’aspirine et de l’ibuprofène ;
  • Personnes ayant des antécédents familiaux ;
  • Les personnes qui consomment de l’alcool de façon excessive ;
  • Patients souffrant de maladies rénales, pulmonaires ou hépatiques ;
  • Les personnes âgées de plus de 50 ans ;

 

Conseils pour prévenir les ulcères d’estomac

Arrêter de fumer

Il existe une relation entre l’habitude de fumer et la formation d’ulcères, ainsi qu’avec l’absence de cicatrisation des plaies des muqueuses et la récurrence de leur apparition.

 

Évitez de manger des aliments qui sont nocifs pour l’estomac

Nous parlons ici des aliments qui compromettent la santé de l’estomac et augmentent les risques de formation d’ulcères. Parmi les aliments qui sont interdits pour prévenir le développement de ces lésions, on peut citer

  • Café ;
  • Chocolat ;
  • Alcool ;
  • Menthe ;
  • Tomate ;
  • Graisses ;
  • Aliments épicés ;
  • Ail cru ;
  • Agrumes ;

La chirurgie est-elle le bon traitement pour l’ulcère ?

La thérapie chirurgicale, qui était largement utilisée dans le passé pour le traitement des ulcères, n’est aujourd’hui indiquée que pour le traitement de complications graves qui ne peuvent être surmontées autrement. Parmi ces complications on trouve :

  • perforation ;
  • sténose du pylore ;
  • hémorragie qui ne peut être contrôlée par une thérapie médicale ou endoscopique ;

Il est évident que le cancer gastrique précoce, ou le cancer initial, et dans tous les cas l’annulation d’un ulcère nécessitent une solution chirurgicale décisive, opportune et appropriée.

 

Devis Gratuit

Adresse Résidence Yasmine du lac les berges du Lac - Tunis Nord

Téléphone (+216) 55.005.183

Email  contact@tunisiedestinationsante.com

Copyright © 2024 Tunisie Destination Santé