perte de cheveux la solution

Chute de cheveux comment la traiter

Scientifiquement définie comme étant une alopécie, la chute de cheveux représente un problème majeur depuis bien des années. Un grand nombre de personnes se soucient de leurs cheveux puisque la chevelure a toujours représenté un atout de séduction. C’est pour cette raison aussi, que les gens s’inquiètent beaucoup quand il s’agit de chute de cheveux.

On ne parle vraiment de chute de cheveux que lorsque cette dernière dépasse une cinquantaine voire une centaine de cheveux par jour.

Chute de cheveux : quelles sont les causes ?

Une chute brutale de cheveux, ou l’alopécie, peut être prise en charge si elle est détectée à temps. Il est donc important de vérifier si nous sommes une personne prédisposée et sensible à en faire une. Différentes causes sont impliquées dans ce processus, tel que : le stress, les dépressions, les troubles hormonaux ou des régimes alimentaires stricts entraînant des carences en nutriments.

Il est connu aussi que l’anxiété entraîne des chutes massives de cheveux. Aussi, la grossesse, et la ménopause peuvent entraîner une chute importante en raison des dérèglements hormonaux qui en suivent. Une carence en fer et en vitamines est également une importante origine de ce phénomène.

Ces carences sont essentiellement causées par une alimentation insuffisante. La chimiothérapie, la radiothérapie et certaines affections médicales peuvent également être une cause.

Chute de cheveux : comment la détecter ?

Il faut savoir détecter une chute massive de cheveux dès son apparition. Les premiers symptômes sont généralement visibles, parmi eux, nous citons :

  • L’apparition de plaques lisses sur une zone unique ou multiples zones du crâne
  • Un dégarnissement des golfs et du sommet du crâne
  • Visibilité du cuir chevelu
  • Une pousse lente
  • Un cuir chevelu picotant
  • Une chevelure plus sensible au brossage

Il faut surveiller et contrôler sa chevelure dès que l’on remarque une différence au niveau de son aspect ou un des symptômes que nous avons cité précédemment.

Chute de cheveux : comment la traiter ?

Une fois la chute de cheveux détectée, il est urgent et important de commencer un traitement et d’opter pour une hygiène de vie saine. Dans un premier temps, il faut savoir que le traitement curateur est le traitement de celui de la cause de la perte, traitement étiologique.

Que la cause soit organique ou psychique, il faut rapidement consulter votre médecin et lui faire part de votre problème. Une fois le traitement commencé, il faut suivre l’évolution de votre alopécie et vérifier qu’une bonne reprise a eu lieu. Essayer de minimiser le facteur stress de votre quotidien en faisant des activités qui vous passionnent et vous libèrent des ondes négatives.

Adopter un mode de vie sain contribue aussi à une bonne régénération de vos cheveux. Parmi les mesures qu’il faut suivre : l’arrêt du tabac et de l’alcool, une alimentation saine et équilibrée et une bonne hydratation.

Si la chute de cheveux persiste pour des raisons naturelles ou d’hérédité, la greffe de cheveux reste une option efficace pour retrouver ses cheveux.

Chute de cheveux : pour quels aliments opter ?

L’alimentation joue un rôle très important dans la régénération capillaire. Les aliments les plus importants sont : le fer, le zinc, les oligo-éléments tels que les vitamines B1, B2, B3, etc.

Tous ces nutriments sont retrouvés dans les viandes rouges, les poissons et les fruits de mer, les produits laitiers, les pâtes complètes, le pain et les céréales. Des repas complets et équilibrés sont importants pour traiter votre chute de cheveux.

Chute de cheveux : la vitamine B est-elle efficace ?

La vitamine B est connue pour ses bienfaits contre la chute capillaire. Il existe différents types de vitamines B, à savoir : La vitamine B5, B12, B8, B6, B3, et sont toutes bénéfiques pour la repousse et la régénération capillaire.

La vitamine B5 participe à la régénération de la fibre capillaire en étant l’un des composants de la kératine, tandis que la B12 permet le renouvellement de la cellule rapidement. La vitamine B8, quant à elle, permet la régulation de la production de sébum, élément protecteur prévenant l’alopécie.

La B6 permet le métabolisme des acides aminés. Enfin, la B3 contribue en stimulant la circulation sanguine au niveau du follicule pileux. Ainsi, une alimentation riche en vitamine B est recommandée pour lutter contre la chute de cheveux et favoriser sa repousse et sa régénération.

Chute de cheveux : ce qu’il faut savoir

La chute de cheveux est un réel problème que ce soit chez les hommes ou chez les femmes, et est une projection de votre état de santé. Une alimentation saine, une hygiène de vie équilibrée et un contrôle régulier peuvent prévenir les chutes massives. Pour cela, il est important de savoir reconnaître les premiers signes de chutes et d’adopter des attitudes qu’il faut afin de lutter contre cette dernière.

Si une alimentation saine et équilibrée telles que prescrites par votre médecin, ne permet pas la restructuration de votre cuir chevelu, vous pouvez toujours envisager l’option de la chirurgie qui reste tout de même, porteuse de très bons résultats.