refaire-le-nez

Ce qu’il faut savoir avant de se refaire le nez

La rhinoplastie : l’intervention pour avoir un nez parfait

La rhinoplastie est l’intervention qui modifie le plus efficacement l’apparence du visage et son expressivité en améliorant ou en corrigeant la forme du nez. Le nez étant situé au centre du visage, il est, après les yeux, la première chose que l’on aperçoit dans un visage.

La rhinoplastie est une intervention de chirurgie esthétique qui permet de remodeler la forme, la taille et le profil du nez, de corriger les défauts esthétiques et de donner au visage un aspect plus harmonieux.

C’est l’intervention qui a les répercussions psychologiques les plus importantes en raison de son impact, et il est conseillé de ne pas opérer les garçons avant 18-19 ans et les filles avant 16-17 ans, c’est-à-dire avant que le développement du squelette soit terminé.

Les questions à se poser avant une rhinoplastie

Quels sont les prix pour une opération rhinoplastie ?

La rhinoplastie est une technique de chirurgie esthétique qui permet de remodeler la forme et le profil du nez, corriger les défauts esthétiques et donner au visage un aspect plus harmonieux. Beaucoup de gens se demandent combien coûte une rhinoplastie. Certes, une rhinoplastie peut paraître coûteuse, mais le résultat de l’opération est permanent.

Que faut-il prévoir avant une rhinoplastie ?

Avant de subir une rhinoplastie, il est bon de planifier la zone d’intervention avec votre chirurgien en fonction du problème à résoudre.

  • La septoplastie est une opération visant à corriger les problèmes fonctionnels qui gênent la respiration, dans laquelle le chirurgien intervient uniquement au niveau du septum.
  • La rhinoseptoplastie est pratiquée chaque fois qu’il est nécessaire de corriger le volume et la forme du nez, y compris un problème fonctionnel. Le chirurgien opère alors à la fois la pyramide nasale et le septum, ou dans des zones limitées comme la pointe du nez ou les narines, la pyramide, la columelle.
  • La rhinoplastie primaire est une chirurgie du nez pratiquée sur le patient pour la première fois.
  • La rhinoplastie secondaire, consiste à réintervenir sur un nez qui a déjà subi une intervention chirurgicale, mais dont les résultats esthétiques doivent encore être perfectionnés.
  • La rhinoplastie « d’augmentation » est moins populaire et s’applique aux patients qui ont besoin d’augmenter le volume de leur nez à la suite d’un traumatisme nasal avec résorption ultérieure du cartilage.

A quoi faut- il s’attendre durant la consultation préopératoire ?

Au cours de l’examen préopératoire, le patient a la possibilité d’exprimer ses besoins esthétiques, et le chirurgien a pour tâche d’évaluer les structures osseuses, le septum, les muqueuses, la fonction respiratoire, la peau et les annexes, le profil et les relations des structures faciales. Ce n’est que de cette manière qu’il peut fournir des informations complètes et précises sur le succès de l’opération et les résultats qui peuvent être obtenus.

Des programmes informatiques peuvent également être utilisés pour donner au patient une idée très précise du résultat final de son opération. Ainsi, le chirurgien travaillera avec la patiente pour trouver la forme du nez qui répond le mieux à ses souhaits.

Il est également important d’évaluer l’épaisseur de la peau, qui pourrait limiter les interventions au niveau de la pointe. En effet, une peau épaisse ne permet pas d’obtenir une pointe de nez très fine. La procédure, le déroulement postopératoire, les examens et les investigations à effectuer avant de procéder à l’opération seront expliqués.

Le chirurgien examinera également toute maladie dont le patient pourrait être atteint, ainsi que tout antécédent familial de maladies héréditaires.

Quels examens sont nécessaires avant une rhinoplastie ?

Il est nécessaire d’effectuer des analyses de sang et des examens paracliniques tels qu’un électrocardiogramme, des radiographies du thorax, de s’abstenir de prendre des anti-inflammatoires qui réduisent le temps de guérison et augmentent le risque de saignement.

Arrêtez de fumer, ou au moins réduisez la consommation de tabac, qui réduit la vascularisation des tissus et entrave la guérison. Sont considérés comme des contre-indications à l’opération : les rhumes ou la grippe contractés dans les jours précédant l’opération, les menstruations. Le patient doit signer un formulaire de consentement éclairé après avoir lu la procédure.

Comment se déroulent les suites opératoires ?

Après la rhinoplastie, l’œdème, c’est-à-dire le gonflement et les ecchymoses provoqués par l’opération, peuvent être localisés dans le nez, la zone péri-oculaire et les joues, et peuvent durer en moyenne une dizaine de jours. Pendant cette période, le patient peut reprendre le travail, en évitant les efforts, les mouvements brusques et les changements excessifs de température, ainsi que le poids des lunettes. Lorsque durant la rhinoplastie le chirurgien touche la pointe du nez, le résultat définitif est visible après environ deux mois, et sur les structures osseuses après environ 35 jours.

Devis Gratuit

Quelques informations importantes sur la rhinoplastie

  • Il ne s’agit pas seulement d’une procédure esthétique. Elle corrige souvent les problèmes fonctionnels, respiratoires ou post-traumatiques liés à la cloison nasale.
  • Il faut des mois pour stabiliser le résultat et un an pour une récupération complète.
  • La rhinoplastie non chirurgicale n’est pas une alternative à la rhinoplastie classique. Les injections d’hydroxyapatite de calcium ou d’acide hyaluronique servent à modifier les petits défauts du nez, mais pas à en réduire la taille. L’effet est limité dans le temps (un an et demi) et il est nécessaire de consulter des experts. Même avec de simples injections, il existe un risque de comprimer les vaisseaux et de provoquer une nécrose de la peau.
  • Si elle est réalisée par des chirurgiens qui ne sont pas expérimentés, la rhinoplastie peut entraîner des problèmes respiratoires et fonctionnels pour le patient.
  • L’intervention dure environ deux heures sous anesthésie générale.
  • Avant la rhinoplastie, vous devez arrêter de prendre tout médicament qui provoque des saignements.
  • Les techniques de rhinoplastie changent d’un homme à une femme, car l’attente des contours du visage est différente.
  • Le nez change d’aspect avec l’âge, surtout dans le cas de nez longs ou avec des cartilages alaires proéminents : dans ces cas, il a tendance à paraître plus gros avec le temps.