avantages inconvénient bypass

Avantages et inconvénients du bypass gastrique

 Qu’est-ce que le bypass gastrique ?

Le bypass gastrique est une technique de chirurgie bariatrique incluse dans les techniques considérées comme mixtes. Cette technique est mixte  car elle est restrictive et favorise la malabsorption.

 

Elle est restrictive car elle réduit considérablement la taille de l’estomac. Elle favorise la malabsorption, car  modifie le cycle digestif de sorte que l’intestin absorbe moins de graisses et de sucre. Ces deux caractéristiques s’ajoutent au fait que cette technique permet d’obtenir des résultats très satisfaisants . Ces résultas sont en matière de perte de poids. Améliorer le diabète, l’hypertension et d’autres maladies liées à l’obésité fait également partie de leurs préoccupations.

 

En mettant en œuvre cette technique, le chirurgien utilise la laparoscopie pour sectionner l’estomac et créer une petite cavité de 15 à 30 ml (appelée réservoir ou poche en anglais). Le reste de l’estomac est isolé afin d’empêcher le passage des aliments. Une seconde incision dans l’intestin grêle permet au chirurgien de le raccorder directement au nouvel estomac. Ainsi, les aliments évitent l’estomac ainsi qu’une partie de l’intestin grêle qui entoure le pancréas, source potentielle de diabète.

 

Le bypass gastrique est une intervention en chirurgie bariatrique qui nécessite une anesthésie générale . Cette intervention est très peu invasive et dont le postopératoire est indolore. De plus, avec la réduction de l’estomac qui est faite, il y a une réduction significative de la production de ghréline.Il y a aussi une réduction significative de l’hormone de la faim. Ainsi, en réduisant l’appétit et en diminuant l’absorption des calories, le patient perd effectivement du poids et dispose de plus de possibilités pour le maintenir à long terme.

 

Comment se déroule le postopératoire d’un bypass gastrique ?

Cette opération bariatrique implique l’utilisation d’une anesthésie générale et prend environ deux heures. Le séjour à l’hôpital est prévu pour 2 ou 3 jours. L’intervention est réalisée par laparoscopie, ce qui signifie que le chirurgien pratique 5 petites incisions dans l’abdomen du patient. À travers ces incisions, une caméra et les instruments chirurgicaux nécessaires sont insérés. Cette technique peu invasive offre une récupération rapide et presque indolore.

Une fois que le patient quitte l’hôpital, il est nécessaire qu’il suive un régime alimentaire contrôlé et progressif pour sa santé. Il faut qu’il  commence par une première phase d’alimentation liquide. En outre, le patient doit avoir un plan d’activité physique.  Ce plan ira de moins en plus loin jusqu’à sa guérison finale.

 

DEVIS EXPRESS

Vous souhaitez avoir plus de renseignements

Devis Express

 

Les types de bypass gastrique

Le type de bypass gastrique le plus fréquemment utilisé est le Roux-en-Y. Il consiste à diviser l’intestin et à le relier au nouveau réservoir gastrique. De cette façon, nous faisons une déviation du cycle digestif. Cette déviation consiste à créer 2 circuits ou chemins qui ont une forme de Y grec. Les aliments ne passent pas par le reste de l’estomac. En fait, ils la « contournent » comme s’il s’agissait d’une « autoroute », ils passent rapidement à l’intestin, sans passer par l’estomac et sans stimuler le pancréas (où se trouve l’origine du diabète). D’autre part, les sécrétions du foie, du canal biliaire et du pancréas, nécessaires à la digestion, passent au travers lorsqu’elles rejoignent la nourriture qui se trouve en dessous.

Enfin, le bypass gastrique peut être personnalisé en fonction des caractéristiques du patient (degré d’obésité, bypass risques, etc.). Cela crée plus ou moins de restriction ou de malabsorption pour obtenir les effets souhaités : réduire le poids, améliorer le diabète, diminuer le taux de cholestérol et de triglycérides, etc. En fonction de ces modifications techniques, il reçoit des noms différents : bypass distal, bypass d’anastomose simple, etc. Mais ils ont tous la même base et la même fonction.

 

A quel type de patient convient-il avoir recours au bypass gastrique ?

Le profil du patient pour un bypass gastrique est le même que pour le reste des candidats à la chirurgie bariatrique. Ses caractéristiques sont :

  • âgé entre 18 et 65 ans environ ;
  • avec un IMC supérieur à 40 ;

Si vous avez un IMC entre 35 et 39, il sera pris en compte si vous souffrez de maladies liées à l’obésité : diabète, hypertension, apnée du sommeil, etc.

Bien que cela puisse paraître inconfortable, le court-circuit gastrique est une méthode très efficace pour les individus à l’appétit insatiable ou ceux qui ont du mal à résister aux tentations alimentaires. Cette technique est tout spécialement recommandée pour ceux qui ont une relation compulsive avec la nourriture, ainsi que pour les personnes ayant une mobilité limitée ou pratiquant peu d’activité physique, en vue de faciliter leur perte de poids.

 

Syndrome de dumping

Le syndrome de dumping est un ensemble de symptômes qui surviennent lorsque l’estomac évacue son contenu trop rapidement dans l’intestin grêle. Il est souvent associé à une intervention chirurgicale gastrique. Cette vidange accélérée provoque un afflux massif de nourriture non digérée dans l’intestin grêle, entraînant des nausées, des crampes abdominales et des fluctuations de glycémie.

 

Indice de masse corporelle (IMC)

Transformer le langage en français : Le calcul de l’Indice de Masse Corporelle (IMC) correspond à la mesure du poids, en kilogrammes (ou livres), divisé par le carré de la taille, en mètres (ou pieds), d’une personne. L’IMC permet de détecter les catégories de poids pouvant entraîner des problèmes de santé, mais il ne diagnostique pas la graisse corporelle ou la santé d’un individu.

 

Bypass avantages et inconvénients

Cette technique de chirurgie bariatrique présente bypass estomac avantages et inconvénients, nous en citerons quelques-uns.

 

Les avantages du bypass gastrique

Avec le bypass gastrique, la perte de poids moyenne est beaucoup plus importante qu’avec d’autres procédures (60 à 70 % de l’excès de poids), comme l’anneau gastrique ou la sleeve gastrique. Elle est également beaucoup plus rapide si les indications médicales sur le régime à suivre sont respectées.

 

 Il est crucial de comprendre que les maladies associées à l’obésité, comme le diabète de type 2, l’hypertension, le reflux gastro-œsophagien ou l’apnée du sommeil, peuvent connaître une amélioration avant même que la perte de poids ne soit visible. Il est donc important de prendre en compte ces maladies et de traiter l’obésité dès le début pour en prévenir les conséquences néfastes.

 

Le bypass est il reversible?

Le bypass gastrique est une procédure réversible. Cela ne se produit pas avec la sleeve gastrique, qui est irréversible car une partie de l’estomac est retirée.

Les patients qui subissent un bypass gastrique obtiennent une bien meilleure qualité de vie et sont en très bonne santé en général.

 

Perte poids chirurgie bariatrique
 

Quels sont les inconvénients du bypass ?

Afin de mieux comprendre les implications du bypass gastrique, une intervention largement pratiquée pour traiter l’obésité morbide, il est crucial de connaître les possibles inconvénients et risques associés. Tandis que des effets secondaires courants incluent nausées, vomissements et intolérance aux aliments gras, il existe également des dangers plus sérieux tels que les infections, les fuites gastriques et les caillots sanguins. Il est donc essentiel de consulter un professionnel de la santé pour discuter en détail des avantages et inconvénients de cette procédure avant de prendre une décision.

Bypass inconvénients : Pour rendre le texte plus fluide et captivant: Pour réussir cette opération, il faut beaucoup plus d’expérience et de compétences techniques qu’avec la sleeve gastrique ou d’autres procédures.

Comme il s’agit d’une technique restrictive et qui favorise la malabsorption, la capacité à absorber certains nutriments tels que le fer ou certaines vitamines est réduite de manière sélective. De ce fait, le patient devra prendre des suppléments vitaminiques à vie.

Il est crucial que le patient adhère à un régime alimentaire strictement pauvre en sucre, en glucides simples et en amidon afin d’éviter le syndrome de dumping, qui peut entraîner des chutes brutales du taux de sucre dans le sang, entraînant ainsi des étourdissements et des malaises.

Il est impératif de réaliser une évaluation psychologique complète avant toute intervention chirurgicale bariatrique. Cela garantira la meilleure prise en charge possible. Il est important de détecter s’il existe un modèle d’anxiété que le patient compense par des crises de nourriture. En l’absence de traitement, le patient peut développer un transfert de cette « dépendance alimentaire » vers autre chose, comme l’alcool ou les drogues.

 

Les risques de la chirurgie de l’obésité : Dumping syndrome et court-circuit

La chirurgie de l’obésité est désormais une alternative très demandée pour les individus souffrant d’obésité sévère dans leur quête de perte de poids. Toutefois, à l’instar de toute opération chirurgicale, elle comporte des risques et des complications possibles.

 

Dumping syndrome

Le syndrome de dumping est l’une des complications les plus courantes, entraînant un déplacement rapide des aliments de l’estomac vers l’intestin grêle, ce qui peut entraîner des douleurs abdominales et un ensemble de symptômes gastro-intestinaux désagréables.

 

court-circuit

Lorsqu’on parle de la chirurgie de l’obésité, il est important de prendre en compte un risque potentiel : le court-circuit. Ce phénomène altère le circuit normal de la digestion, ce qui peut avoir un impact sur l’absorption des nutriments essentiels. Il est donc primordial d’être conscient de cette éventuelle complication.

Pour éviter ces risques, les chirurgiens recommandent généralement des ajustements au régime alimentaire et une surveillance étroite post-opératoire. De plus, ils peuvent créer une petite poche gastrique pour limiter l’apport alimentaire, ce qui diminue les risques de dumping syndrome et de court-circuit. Si vous envisagez une chirurgie de l’obésité, il est primordial de discuter avec votre chirurgien de tous les risques et complications potentiels afin de prendre une décision éclairée.

 

Foire aux question chirurgie bariatrique

Reprise de poids après chirurgie bariatrique

Pour vous aider à atteindre vos objectifs de perte de poids à long terme, la chirurgie bariatrique est une option à considérer. Cependant, des recherches ont révélé que certaines personnes ont tendance à reprendre du poids, généralement dans un délai de 2 à 10 ans après l’intervention initiale.

 

Devis Gratuit