Ablation-des-amygdales-chez-les adultes

Ablation des amygdales chez les adultes

Que sont les amygdales ?

Les amygdales sont deux petites masses de tissu situées à l’arrière de la gorge. Elles font partie du système immunitaire de l’organisme. Elles aident le corps à combattre les maladies. Chez certaines personnes, les amygdales s’infectent ou grossissent. Cela peut provoquer de graves maux de gorge, des ronflements ou d’autres problèmes. L’amygdalectomie est une intervention chirurgicale visant à retirer les amygdales. Étant généralement une opération effectuée chez des enfants, l’amygdalectomie peut être recommandée si vous souffrez d’une obstruction causant l’apnée du sommeil, ou d’infections récurrentes, chroniques ou graves.

Signes qu’il est temps de procéder à une amygdalectomie

Si vous présentez un ou plusieurs de ces symptômes, vous devriez envisager de consulter votre médecin traitant pour une évaluation :

  • Douleur intense à la gorge
  • Taches blanches sur vos amygdales
  • Douleurs ou difficultés à avaler
  • Fièvre
  • Ganglions lymphatiques gonflés et sensibles dans le cou.

Si votre médecin effectue un test et que les résultats révèlent une infection, il est important de garder à l’esprit la fréquence à laquelle vous souffrez de ces infections. Ce taux aidera à déterminer si vous avez besoin d’une amygdalectomie.

Voici les critères pour les amygdalectomies :

  • Vous avez eu sept épisodes ou plus d’amygdalite bactérienne documentée en un an.
  • Vous avez eu cinq épisodes ou plus par an d’amygdalite bactérienne documentée au cours de deux années consécutives.
  • Vous avez eu trois épisodes ou plus par an d’amygdalite bactérienne documentée au cours de trois années consécutives.

En plus de ce critère de fréquence, le médecin prend également en considération la mesure dans laquelle la vie d’une personne est affectée par ses amygdales. Il n’est pas rare qu’un patient affirme que l’augmentation de la taille de ses amygdales lui cause des problèmes d’apnée du sommeil, de déglutition et/ou de perte de poids non désirée. Ces problèmes doivent toujours être signalés à votre médecin.

L’intervention d’amygdalectomie ou tonsillectomie

Préparation à l’opération

Préparez-vous convenablement à votre amygdalectomie. Informez votre prestataire de soins de tous les médicaments que vous prenez. Cela inclut les médicaments en vente libre, les plantes médicinales et autres suppléments. Il se peut que vous deviez arrêter de prendre certains ou tous ces médicaments avant l’opération, selon les instructions de votre prestataire de soins. De même, suivez les instructions qui vous sont données de ne pas manger ou boire avant l’opération.

Pendant l’opération

L’opération d’ablation des amygdales dure environ 60 minutes. Voici ce à quoi vous devez vous attendre pendant l’amygdalectomie :

  • Un tube sera placé dans votre gorge pour maintenir vos voies respiratoires ouvertes.
  • Un dispositif spécial est utilisé pour maintenir la bouche ouverte.
  • D’autres outils sont utilisés pour retirer les amygdales ou une partie des amygdales à l’arrière de la gorge. Les tissus sont retirés par la bouche.
  • Le dispositif qui maintient la bouche ouverte et le tube sont ensuite retirés.

Après l’opération

Après votre tonsillectomie, vous serez emmené dans une salle de réveil. Le personnel soignant s’assurera que vous pouvez boire des liquides. Il s’assurera également que votre douleur est prise en charge. Lorsque vous serez prêt à quitter l’hôpital, un membre adulte de votre famille ou un ami devra vous reconduire chez vous.

Amygdalectomies pour les adultes et les enfants

Les amygdalectomies sont-elles plus douloureuses pour les adultes que pour les enfants ?

En réalité, l’intervention elle-même est essentiellement la même pour les adultes que pour les enfants. La convalescence des adultes a tendance à être plus longue que celle des enfants. Pour les patients adultes, la récupération peut prendre environ deux semaines, car la zone à guérir est plus grande. Les enfants, quant à eux, ont tendance à avoir moins de douleurs après l’opération et à se remettre sur pied plus rapidement, souvent en une semaine.

Pour les adultes comme pour les enfants, après l’intervention, il est généralement recommandé au patient de prendre des médicaments contre la douleur. Il est également recommandé de s’assurer de boire beaucoup après l’opération, de consommer des aliments faciles à avaler – comme du pudding ou de la gelée – et d’éviter toute activité intense.

Les complications sont-elles plus graves chez les adultes ?

La complication la plus inquiétante d’une amygdalectomie est un saignement après l’opération. Au bout de 5 à 7 jours, le risque de saignement est le plus élevé pour les patients. Le taux de saignement après une amygdalectomie varie selon les études, mais environ 5 à 15 % des patients saignent après une amygdalectomie et il n’y pas de différence significative entre les patients adultes et les plus jeunes. Il peut s’agir d’un petit saignement qui s’arrête spontanément, ou d’un saignement important mettant en danger la vie du patient et qui doit être cautérisé en salle d’opération. Heureusement, les saignements potentiellement mortels après une amygdalectomie sont rares chez les adultes comme chez les enfants.

Quand appeler votre prestataire de soins

Appelez immédiatement votre prestataire de soins si vous présentez l’un des symptômes suivants :

  • Douleur thoracique ou difficulté à respirer
  • Fièvre de 38 °C ou plus, ou selon les directives de votre professionnel de la santé.
  • Saignement rouge vif de la bouche ou du nez
  • Douleur intense non soulagée par les médicaments
  • Signes de déshydratation (urine foncée, uriner moins souvent)
  • Saignement abondant ou persistant dans la gorge à tout moment
  • Autres signes ou symptômes indiqués par votre prestataire de soins.

Faux mythes courants sur l’amygdalectomie

Un faux mythe très répandu est qu’une fois qu’un patient a subi une amygdalectomie, il ne pourra plus jamais avoir d’angine à streptocoques, ou de mal de gorge tout court. Malheureusement, il est toujours possible d’avoir des maux de gorge après une amygdalectomie. La bonne nouvelle, c’est qu’il est prouvé que l’opération réduit la fréquence et la gravité des maux de gorge et des infections de la gorge.