icsi injection d'un spermatozoîde dans un ovocyte

7 choses à savoir sur l’ICSI

C’est quoi un ICSI

L’ICSI est une des techniques de l’assistance médicale à la procréation pour le traitement de l’infertilité. Avant que le sperme d’un homme puisse féconder l’ovule d’une femme produit par les ovaires, les ovocytes traversent les trompes de la femme et la tête du sperme se fixe à l’extérieur de l’ovule. Une fois attaché, le sperme pousse à travers la couche externe vers l’intérieur de l’ovule (cytoplasme), où la fécondation a lieu.

Parfois, les spermatozoïdes ne peuvent pas pénétrer dans la couche externe de l’ovule, pour diverses raisons et l’ovulation ne se fait pas d’une manière naturelle. La couche externe de l’ovocyte peut être épaisse ou difficile à pénétrer ou le sperme n’est pas mobile. Dans ces cas, une procédure appelée injection intracytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI) peut être effectuée avec la fécondation in vitro (FIV) pour aider à féconder l’ovule. Au cours de l’ICSI, un seul spermatozoïde sélectionné est injecté directement dans le cytoplasme de l’ovule.

Comment fonctionne ICSI?

Il existe deux façons de féconder un ovule par FIV: traditionnelle et ICSI. Dans la FIV traditionnelle, 50 000 spermatozoïdes ou plus sont placés à côté de l’ovule dans une boîte de laboratoire. La fécondation se produit lorsque l’un des spermatozoïdes pénètre dans le cytoplasme de l’ovule. Dans le processus ICSI, une petite aiguille, appelée micropipette, est utilisée pour injecter un seul sperme au centre de l’ovule. Avec la FIV traditionnelle ou l’ICSI, une fois la fécondation effectuée, l’ovule fécondé (maintenant appelé embryon) pousse dans un laboratoire pendant 1 à 5 jours. Les embryons ainsi produits sont transférés dans l’utérus de la femme et ceux en plus sont souvent congelés pour une utilisation future pour un autre cycle PMA.

ICSI et FIV

ICSI est un acronyme pour l’injection intracellulaire de spermatozoïdes. Elle est réalisée dans le cadre d’une procédure de la Procréation Médicalement Assistée appelée également FIV . Pour un cycle classique de FIV et après un traitement hormonal de la patiente, les gamètes féminines collectées à travers les follicules et les spermatozoïdes sont mises ensemble dans le laboratoire d’embryologie. A travers cette insémination artificielle, un spermatozoïde parviendra à percer la paroi d’un ovule et à le féconder. Si tout se passe bien, l’ovule fécondé commencera à se développer et à se diviser, devenant un embryon qui pourra être transféré dans l’utérus de la femme. Dans un cycle de FIV avec ICSI, l’embryologiste injectera un seul spermatozoïde dans un ovule, contournant essentiellement la nécessité pour le sperme de traverser la paroi externe de l’ovule. L’ICSI est ainsi une technique améliorée de la FIV et de l’Insémination Intra Utérine.

ICSI et infertilité masculine

ICSI est souvent utilisé lorsque le partenaire masculin a des problèmes de fertilité, appelés infertilité masculine. Il peut avoir un faible nombre de spermatozoïdes, il n’y a donc pas assez de spermatozoïdes pour réussir à féconder un ovule. Ses spermatozoïdes peuvent ne pas être très mobiles pour atteindre l’ovule ou ils peuvent ne pas être formés correctement et ne peuvent pas traverser la paroi de l’ovule. Dans d’autres cas, le partenaire masculin peut ne pas avoir de sperme dans son éjaculat même si ses testicules produisent du sperme, en raison de blocages ou d’anomalies dans le canal déférent, les tubes qui délivrent le sperme des testicules. Le sperme peut être extrait de ses testicules par une biopsie testiculaire et utilisé en laboratoire pour un ICSI. L’ICSI peut également être utilisé s’il ne semble pas y avoir de problèmes avec son sperme mais que le cycle de FIV classique précédent n’a pas abouti à des ovules fécondés. L’ICSI augmente ainsi les chances de fécondation. Dans le cas d’une stérilité masculine éprouvée, l’option du don de sperme peut être envisagée pour avoir un enfant.

ICSI et taux de réussite

Certains Centre FIV  utilisent l’ICSI dans le cadre de chaque cycle de FIV. D’autres ne l’utilisent qu’en cas d’infertilité masculine ou en cas d’autres problèmes, comme lorsque peu d’ovules sont produits par la stimulation ovarienne. Des recherches ont montré que la FIV avec ICSI a des taux de réussite très similaires à ceux de la FIV classique chez les couples qui ont une qualité de sperme normale. L’ICSI ne garantit pas que vous tomberez enceinte et que vous aurez un bébé suite à un traitement par FIV. Tous les autres facteurs qui affectent la FIV entrent toujours en jeu, y compris l’âge des ovules. L’ICSI aide simplement à uniformiser les règles du jeu si vous avez eu des problèmes fécondation. En fonction des explorations, le gynécologue spécialiste en traitement de fertilité recommandera la bonne technique de PMA dans le but de procréer et avoir un enfant.

Risques de l’ICSI

La bonne nouvelle est que l’effet de l’ICSI sur les anomalies congénitales est très faible. Une grossesse normale sans FIV a un risque de 1,5 à 3 pour cent de malformations congénitales. Le traitement ICSI augmente légèrement le risque et les malformations congénitales sont extrêmement rares. Des études à long terme ont mis en évidence certains risques spécifiques d’anomalies congénitales, qui peuvent être dus à des spermatozoïdes de qualité inférieure, notamment des anomalies des chromosomes sexuels, des anomalies du système urinaire ou des organes génitaux et d’autres syndromes rares. La probabilité que cela se produise reste très faible.

Coût ICSI en Tunisie

Le prix moyen d’un cycle de FIV coûte 1700 eur en Tunisie. Cela n’inclut pas le coût des médicaments de stimulation ovarienne. Vous pouvez contacter Tunsie Destination Santé pour plus de détails.