Quelles interventions en cas de gynécomastie

Quelles interventions en cas de gynécomastie ?

Qu’est-ce que la gynécomastie ?

La gynécomastie est une pathologie qui se manifeste chez l’homme par un développement inhabituel et excessif de la glande mammaire qui, souvent associé à la présence de tissu adipeux, détermine l’aspect d’une poitrine de type féminin.

La gynécomastie peut être causée par une accumulation anormale de tissu adipeux (pseudo-gynécomastie), par une croissance anormale de la glande mammaire qui est également présente chez l’homme (gynécomastie vraie) ou par la présence des deux caractéristiques (gynécomastie mixte).

Conséquences psychologiques de la gynécomastie

La gynécomastie n’a pas seulement une conséquence directe sur l’apparence physique et esthétique, mais elle a une forte valeur psychologique car elle conduit à remettre en question sa propre virilité. De plus, la gynécomastie s’avérant être une source de.. :

  • Insécurité
  • Manque d’estime de soi
  • Des limitations dans la vie sociale ;
  • Le souci et l’inconfort de sa propre apparence.

Les avantages de l’intervention de gynécomastie

L’intervention chirurgicale de la gynécomastie réduit la taille du « sein masculin » et redonne à la poitrine une apparence masculine et virile. Les avantages sont nombreux :

  • Amélioration de la silhouette;
  • La restauration de la confiance en soi ;
  • La restauration d’une vie sociale complète.

Causes de la gynécomastie

Il y a plusieurs causes qui peuvent entraîner une gynécomastie chez l’homme. Voici les principales :

  • Causes génétiques.
  • Surpoids.
  • L’obésité.
  • Une perte de poids soudaine et importante.
  • Perte de tonalité et d’élasticité de la peau due au passage du temps et au vieillissement.
  • Accumulation de graisses résistantes.
  • Dans certains cas, elle est associée à un dysfonctionnement hormonal.

Gynécomastie : quand faut-il intervenir chirurgicalement ?

Quand pratiquer une intervention pour traiter la gynécomastie ?

L’intervention pour la gynécomastie peut être réalisée à tout âge, même s’il est préférable d’attendre la fin de la puberté. En effet, la puberté correspond à la période durant laquelle, même chez les hommes, on observe une augmentation physiologique et naturelle de la taille et de la consistance de la glande mammaire. En outre, en cas de forte surcharge pondérale, il est conseillé de différer la gynécomastie et de ne pratiquer l’intervention chirurgicale qu’après avoir éliminé l’excès de poids au moyen d’un régime alimentaire adéquat et d’une activité physique correcte.

Quelles sont les indications de la chirurgie de la gynécomastie ?

L’objectif de la chirurgie de la gynécomastie est de remodeler la poitrine et le sein masculin, en supprimant le développement excessif de la glande mammaire ou les accumulations de tissu graisseux.

La gynécomastie est recommandée en cas de :

  • développement anormal de la glande mammaire chez l’homme
  • accumulation de graisse sur la poitrine

L’intervention chirurgicale ne doit être abordée qu’après les examens nécessaires pour vérifier qu’il n’y a pas de pathologies à la base de la présence de cette imperfection qui, dans de rares cas, est le symptôme d’une maladie systémique.

Avant l’intervention de gynécomastie

Prescriptions avant l’intervention de gynécomastie

Avant l’intervention de la gynécomastie, le médecin doit :

  • Connaître votre état de santé (allergies, maladies cardiovasculaires, troubles hormonaux, etc.),
  • Il doit savoir quels sont les médicaments que vous prenez régulièrement (aspirine et médicaments contenant le même principe actif),
  • Il doit évaluer soigneusement les caractéristiques de vos seins et de votre peau afin de choisir la meilleure procédure chirurgicale à utiliser.

Avant l’opération, vous recevrez des instructions détaillées concernant votre régime alimentaire, vos habitudes en matière de tabac et d’alcool (l’alcool et les cigarettes doivent être évitées). Vous aurez aussi des instructions concernant la prise de médicaments et vous lirez et signerez un consentement éclairé dans lequel toutes les informations concernant l’opération sont rapportées. Afin d’exclure les pathologies préexistantes, il est conseillé aux patients d’effectuer, en plus des examens de routine pour toutes les interventions chirurgicales (NFS, Facteurs de coagulation et ECG), ainsi que les examens suivants :

  • Échographie de la région mammaire.
  • Examen andrologique avec dosage des hormones mâles et femelles.

Évaluation préopératoire

Le traitement chirurgical de la gynécomastie est une intervention très personnalisée qui, à ce titre, nécessite un examen approfondi par un spécialiste. Lors de la première visite, le chirurgien évaluera la forme et la taille de la poitrine, de l’aréole et du mamelon et vous montrera les modifications esthétiques possibles que la technique chirurgicale la plus moderne offre pour votre cas.

Technique chirurgicale pour la correction de la gynécomastie

La chirurgie de la gynécomastie est indolore, dure environ 90 minutes et est réalisée, soit sous anesthésie locale avec sédation, soit sous anesthésie générale. La technique chirurgicale est également liée au degré et au type de gynécomastie et est donc adaptée aux besoins du patient. Si la cause principale est un excès de tissu glandulaire, une ablation chirurgicale de ce tissu sera effectuée. Normalement, il suffit de faire une incision périaréolaire. Si, en revanche, la quantité de tissu à enlever est importante et qu’il est également nécessaire de retirer l’excès de peau, la portion de peau environnante sera également opérée. Le résultat de la cicatrisation sera en tout cas minime. Si, en revanche, la cause est une présence importante de tissu adipeux, seule une liposculpture peut être pratiquée, avec une petite incision sur le contour de l’aréole et, dans ce cas, les cicatrices seront pratiquement invisibles. Si les deux facteurs sont présents, les deux techniques seront combinées.

Comment se déroule la phase postopératoire ?

À la fin de l’opération pour la correction de la gynécomastie, un pansement est appliqué sur la poitrine, qui est ensuite remplacé par un bandage élastique de compression que vous devrez porter pendant deux/trois semaines. Dans la période postopératoire immédiate, vous pouvez ressentir un certain engourdissement au niveau de la poitrine, un gonflement et une fatigue, et des gonflements et des ecchymoses peuvent apparaître autour de la zone traitée. Pendant les 15 premiers jours, évitez les efforts excessifs, les saunas, les bains turcs et l’exposition directe au soleil. Trois semaines après l’opération, vous pouvez reprendre progressivement vos activités normales.