convalescence prothèse du genou

Prothèse totale du genou : intervention et réhabilitation

L’articulation du genou

L’articulation du genou peut être endommagée par des événements traumatiques ou dégénératifs. La manifestation clinique est la douleur, le gonflement ou la faible mobilité, qui nécessitent l’utilisation de médicaments et une rééducation avec de la physiothérapie pour retrouver une fonction et atténuer les symptômes. Si les dommages sont plus graves et plus débilitants, une intervention chirurgicale de prothèse totale du genou est nécessaire dans certains cas.

 

L’articulation du genou, placée entre le fémur, le tibia et la rotule, est composée de différents éléments qui permettent de soutenir le corps et d’effectuer des mouvements. Parmi les plus importants, citons :

  • Le cartilage articulaire, qui recouvre l’articulation, lui permet de glisser et empêche les os de frotter les uns contre les autres et de s’user ;
  • La membrane synoviale, qui réduit la friction entre le fémur et le tibia grâce à la production de liquide synovial, un lubrifiant naturel qui facilite le mouvement des articulations;
  • Les ménisques, structures cartilagineuses qui assurent la stabilité de l’articulation tout en agissant comme amortisseurs, réduisant ainsi la charge de travail du cartilage;

Prothèse du genou : quand et comment se déroule l’intervention

La pose d’une prothèse de genou est une opération qui peut être évaluée en cas d’arthrose, c’est-à-dire de dégénérescence articulaire marquée, en particulier chez le patient âgé, qui peut être primaire (dégénérative), ou secondaire à des traumatismes antérieurs ou à des maladies inflammatoires qui compromettent les mouvements quotidiens et la qualité de vie. Parmi les causes les plus fréquentes de lésions articulaires, on trouve la polyarthrite rhumatoïde, ainsi que d’autres maladies rhumatismales et l’hémophilie, une pathologie congénitale qui provoque des saignements fréquents qui affaiblissent les articulations. La prothèse du genou est recommandée si la thérapie physique et de réadaptation ne suffit pas à soulager la douleur. L’intervention proprement dite dure en moyenne une heure, mais le séjour du patient dans la salle d’opération est beaucoup plus long (plusieurs heures), y compris la phase de préparation et la phase postopératoire.
Il est normal de ressentir une certaine douleur pendant les trois mois qui suivent la prothèse du genou. Après quinze jours, la douleur se fait davantage sentir au repos et la nuit, moins si l’on marche. Pendant les trois premiers mois, votre genou sera encore enflammé pour l’opération. La sensation d’être presque « normal » commence au bout de six mois environ, mais le rétablissement complet intervient généralement un an après l’opération.
Dès le premier jour après l’opération, le patient peut s’asseoir avec les jambes hors du lit. À partir du deuxième jour, le patient peut commencer à marcher avec des béquilles en portant tout ou partie du poids sur le membre opéré, dans la mesure où il le tolère. Entre le troisième et le cinquième jour, il pourra aller aux toilettes sans aide et marcher dans le couloir.

 

Réhabilitation de prothèse de genou

La rééducation après une arthroplastie du genou est essentielle pour récupérer complètement et adéquatement la motilité articulaire physiologique de la jambe.
Pour atteindre ces objectifs, il est nécessaire de commencer le programme de réhabilitation déjà avant l’intervention , car cela permettra de raccourcir considérablement les temps de récupération . En fait, commencer la rééducation avec des muscles adéquats est le secret pour retrouver rapidement une vie normale
Ensuite, à partir de 48 heures après la chirurgie , la rééducation proprement dite commencera par des exercices en salle de sport et des pratiques de physiothérapie appropriées.

 

DEVIS EXPRESS

Vous souhaitez avoir plus de renseignements

Devis Express
Quand prévoyez vous de voyager ?

 

Physiothérapie après remplacement du genou

Les massages, effectués par des professionnels spécialisés dans un bon studio de physiothérapie , sont recommandés lorsque la douleur est limitée et visent à réduire les gonflements et les œdèmes.
Des exercices de rééducation posturale sont toujours prévus pour renforcer les muscles des membres et du tronc.

 

Le kinésithérapeute suivra ensuite le patient pendant toute la période de convalescence en mettant en place un programme de rééducation adapté au type d’intervention, à l’âge et à la condition physique du patient. Ce programme comprendra également des exercices à faire à la maison , préalablement expliqués et réalisés en collaboration avec le professionnel, afin d’éviter les erreurs d’exécution.
Enfin, l’utilisation ciblée de béquilles et de bâtons canadiens est essentielle pour permettre au patient de se déplacer sur de longues distances, sans charger l’articulation qui ne serait pas en mesure de supporter correctement le poids du corps.
Enfin, il est conseillé d’utiliser un vélo d’appartement, en réglant l’effort et la hauteur du siège, en suivant les instructions de votre kinésithérapeute.

 

Prothèses du genou et temps de récupération

Les temps de récupération découlant de la chirurgie de remplacement du genou dépendent du type de prothèse implantée, qui peut être de deux types, à savoir :

  • La première option ( prothèse totale du genou ) est choisie en présence de lésions graves du genou, lorsque la connexion entre le fémur et le tibia s’est usée à un point tel que le mouvement est impossible ;
  • La deuxième possibilité ( prothèse de genou unicompartimentale ) est utilisée lorsqu’une seule des deux parties est usée et donc les dégâts sont plus limités ;

Dans les deux cas, après la chirurgie, il y a une période de récupération dont la durée est conséquente à la gravité des dommages initiaux.

 

Temps de récupération pour le remplacement total du genou

Habituellement, pour une chirurgie de remplacement total du genou , les temps de récupération sont de 3 à 6 semaines , pendant lesquelles le patient commence d’abord à faire quelques pas à l’aide du déambulateur, puis passe aux béquilles, à la canne et enfin en autonomie.
Sachant que le principal risque de complications concerne la survenue d’une thrombose, il est indispensable d’utiliser des injections d’héparine pendant quelques semaines, souvent appuyées par des bas spéciaux anti-thrombus .

 

Quelle est la durée de vie de la prothèse du genou?

Ces dernières années, la technologie a permis de développer des prothèses capables de reproduire la cinématique des articulations. Les matériaux utilisés ont une durée de vie plus longue. Ceci a permis d’avoir des durées de vie de plus 20 ans pour une prothèse. La prothèse du genou permet, si elle est bien implantée, une réduction significative de la douleur, une excellente stabilité et la reprise d’une bonne amplitude de mouvement, dans un temps relativement court. Bien sûr, la guérison est influencée de manière significative par le programme de réhabilitation réalisé dans la zone postopératoire.

 

Postopératoire et réhabilitation après une prothèse du genou

Après une opération de prothèse du genou, la réadaptation comporte plusieurs étapes qui sont sensiblement influencées par un certain nombre de facteurs, parmi lesquels on trouve:

  • L’âge du patient ;
  • Les précédentes opérations du genou ;
  • L’état de santé du patient ;

La rééducation commence généralement après l’ablation du drainage, qui est effectuée 24 heures après l’opération, avec une mobilisation passive prudente. Au bout de 48 heures, le patient est capable de s’asseoir et de se lever à l’aide de béquilles ou d’un déambulateur.

Deux jours après la pose de prothèse, la réhabilitation sera effectuée avec :

  1. Massage pour le drainage de l’hématome chirurgical ;
  2. Renforcement musculaire ;
  3. Augmentation progressive de l’amplitude de mouvement du genou ;

La phase de réhabilitation après la sortie est également particulièrement délicate. En fait, le patient, qui est capable de marcher avec une charge partielle sur le membre opéré, a besoin d’un programme de réhabilitation pour la récupération complète de la fonction. Ceci demandera une période entre 30 et 45 jours.

 

Les bienfaits d’une bonne rééducation

Toutefois, pour parvenir à un rétablissement complet, une rééducation ciblée et progressive est essentielle. En effet, si la récupération est trop agressive, elle peut conduire à une inflammation marquée du genou, ce qui ralentit le processus de guérison, d’autre part une réhabilitation insuffisante peut conduire à une récupération fonctionnelle beaucoup plus lente. Habituellement, après la sortie de l’hôpital suite à une opération de prothèse totale du genou, un physiothérapeute guide le patient dans des exercices à la salle de sport et à la maison, sans oublier les conseils et les thérapies les plus appropriés pour gérer la douleur postopératoire et la sensation fréquente de fatigue. Ainsi, les patients, après le premier mois, retrouvent progressivement les compétences qu’ils avaient avant l’opération et, dans certains cas, parviennent à pratiquer des sports à faible impact comme le vélo, la natation et même le tennis.

 

Les étapes en bref du postopératoire:

  • Le même jour, vous pouvez marcher avec des béquilles ;
  • Après 4-5 jours, vous pourrez utiliser le vélo d’appartement ;
  • Après environ 15 jours, vous pourrez retirer les points de suture de la blessure ;
  • Après environ 20 à 30 jours, vous pourrez quitter la première béquille, la seconde dans un délai d’un mois ;
  • Au bout d’un mois, vous serez en mesure de conduire sur de courtes distances ;
  • Après environ 2 mois, vous pourrez gravir les marches les unes après les autres sans appui ; en attendant, il est conseillé de monter une marche à la fois;

Devis Gratuit

Adresse Résidence Yasmine du lac les berges du Lac - Tunis Nord

Téléphone (+216) 55.005.183

Email  contact@tunisiedestinationsante.com

Copyright © 2024 Tunisie Destination Santé