Greffe-osseuse-temps-de-convalescence-et rétablissement

Greffe osseuse : temps de convalescence et rétablissement

A quoi sert une greffe osseuse dentaire ?

La greffe osseuse dentaire est une procédure utilisée par les dentistes avant la pose d’un implant dentaire s’ils estiment que l’os de la mâchoire n’est pas assez épais pour maintenir un implant dentaire en place.

Cette procédure est effectuée avant que le patient ne subisse une chirurgie d’implantation dentaire car l’action de mastication de la bouche exerce une grande pression sur l’os. Si l’os n’est pas en mesure de soutenir l’implant, l’opération a toutes les chances d’échouer.

 

Quand envisager une greffe osseuse ?

Rétablir une bonne densité des os avec la greffe osseuse dentaire ?

Lorsqu’un patient perd une dent, l’os situé sous la dent commence à perdre sa densité si la dent manquante n’est pas remplacée rapidement, car la racine de la dent qui stimulait la croissance osseuse a été retirée. Si le patient subit une chirurgie d’implant dentaire peu après la chute de la dent manquante, l’os sous la dent reste intact. Cela permet au dentiste de réaliser l’intervention sans avoir à effectuer une greffe osseuse.

Les greffes osseuses sont également courantes avant la pose d’un implant dentaire, car beaucoup de personnes qui souhaitent subir cette intervention n’ont pas une masse osseuse suffisante pour supporter l’implant. Toutefois, la greffe osseuse n’est pas nécessaire si le dentiste estime que la mâchoire du patient est suffisamment épaisse pour supporter l’implant.

 

Pour qui la greffe osseuse est-elle nécessaire ?

Si vous avez perdu une dent, si vous avez subi des dommages dentaires ou si vous avez été victime d’un traumatisme buccal, il se peut que vous deviez subir une greffe osseuse avant que d’autres traitements puissent être effectués. En effet, l’intégrité de la zone endommagée se détériore rapidement. Il est donc important de lui apporter un certain renforcement avant d’ajouter des implants.

Une greffe dentaire est nécessaire lorsque vous présentez une déficience osseuse, quelle qu’elle soit. La déficience osseuse peut être causée par un grand nombre d’affections et d’événements, notamment :

  • Une maladie des gencives/une maladie parodontale
  • Problèmes de développement ou défauts naturels
  • Espace vide dû à la perte ou à l’extraction de dents
  • Blessure ou traumatisme au visage

Lorsque l’intégrité de votre structure osseuse est menacée, une greffe osseuse est la procédure qui peut sauver votre bouche et votre santé. Elle facilitera la pose d’implants dentaires, ce qui améliorera considérablement votre qualité de vie.

 

Une greffe osseuse est-elle toujours nécessaire avant la pose d’implants dentaires ?

Tout le monde n’est pas candidat à une greffe osseuse. Il n’est pas toujours nécessaire de procéder à une greffe osseuse avant la pose d’un implant dentaire. C’est pourquoi il est si important de toujours prévoir une consultation personnelle avec votre dentiste avant d’investir dans cette procédure. Un examen approfondi permettra de déterminer si une greffe osseuse est nécessaire dans votre cas.

 

Après la greffe osseuse dentaire

Le processus postopératoire de la greffe osseuse

Les greffes osseuses sont nécessaires, même si elles semblent lentes et fastidieuses. L’intervention elle-même nécessite une anesthésie, car il s’agit d’une chirurgie qui retire de l’os de votre mâchoire. Après une greffe osseuse dentaire, vous pouvez vous attendre à une certaine douleur ou gêne. Votre dentiste vous prescrira probablement des antibiotiques et des médicaments contre la douleur pour vous aider à vous sentir plus à l’aise pendant votre convalescence et pour prévenir les infections.

La principale chose sur laquelle vous devez vous concentrer pendant ce processus de récupération est la patience. Malheureusement, le dentiste doit attendre que votre greffe osseuse ait complètement fusionné avec l’os naturel de votre bouche avant de pouvoir poser l’implant. Il vous sera demandé de revenir plusieurs fois pour des contrôles réguliers tout au long du processus de guérison afin de s’assurer que tout se passe bien.

 

La procédure de greffe osseuse est-elle douloureuse ?

La greffe osseuse est peu ou pas douloureuse, car le patient sera sous sédation pendant l’intervention. Après l’intervention, il y aura un certain gonflement, mais la douleur associée est minime.

 

Que se passe-t-il après l’intervention ?

Après l’intervention, le patient reçoit des antibiotiques pour prévenir l’infection. Si le patient se plaint de douleurs, son dentiste lui fournira également des analgésiques. Toutefois, la plupart des patients qui subissent une greffe osseuse se portent bien tant qu’ils prennent des antibiotiques.

 

Quelle est la durée de la période de convalescence ?

La période de convalescence dépend de nombreux facteurs, notamment du type d’opération et de l’âge de la personne, de son état de santé physique et de son état de santé général. En règle générale, la période de convalescence peut aller de deux semaines à plus de deux mois.

Si un patient doit subir une opération d’implantation dentaire, il devra attendre que la greffe osseuse soit fusionnée avec les os qui sont déjà dans la bouche. Cela prend généralement quelques mois. Les dentistes demandent à leurs patients de se présenter régulièrement pour des examens de contrôle afin de pouvoir suivre la guérison de la greffe osseuse.

 

Quel est le temps de récupération associé à la greffe osseuse ?

Avant d’aborder le temps qu’il faut pour récupérer de la procédure, il est important de comprendre ce qui se passe pendant celle-ci.

Lorsqu’un patient perd une dent, l’os sous la dent commence à perdre de sa densité si la dent manquante n’est pas remplacée rapidement parce que la racine de la dent qui a stimulé la croissance osseuse a été retirée. Si le patient subit une chirurgie d’implant dentaire peu de temps après la chute de la dent manquante, l’os sous la dent reste intact. Cela permet au dentiste d’effectuer la chirurgie sans avoir besoin de faire une greffe osseuse.

Les greffes osseuses sont également courantes avant la chirurgie d’implant dentaire car beaucoup de personnes qui souhaitent subir la procédure n’ont pas assez de masse osseuse pour supporter l’implant. Cependant, la greffe osseuse n’est pas nécessaire si le dentiste estime que l’os de la mâchoire du patient est suffisamment épais pour supporter l’implant.

 

Pourquoi la perte de dents entraîne-t-elle une perte osseuse ?

Le type d’os qui pose généralement problème est l’os alvéolaire. L’os alvéolaire n’a qu’un seul rôle : soutenir et maintenir vos dents. En l’absence de dent, l’os alvéolaire commence à s’atrophier par manque de travail.

La perte d’os alvéolaire peut donc rapidement entraîner une perte de l’os de la mâchoire également.

N’oubliez pas que les implants dentaires dépendent de l’ostéo-intégration pour fonctionner, c’est-à-dire que l’implant doit se lier à l’os pour créer une base stable pour la couronne. S’il n’y a pas d’os avec lequel travailler, la pose d’un implant devient impossible.

 

Devis Gratuit