le-role-du-chirurgien

Chirurgie : quel est le role du chirurgien ?

Qu’est-ce que la chirurgie générale ?

La chirurgie générale est une spécialité chirurgicale qui traite des opérations sur les organes de la cavité abdominale tels que l’intestin, l’œsophage, l’estomac, le côlon, le foie et la vésicule biliaire (y compris les voies biliaires). Dans ce cas, on peut également parler de « chirurgie abdominale ». La chirurgie générale s’occupe également de la glande thyroïde et des hernies. Dans cette discipline, on pratique des interventions de routine comme la vasectomie, ou des opérations plus délicates comme la cholécystectomie laparoscopique.

Il y a certaines précautions à prendre en compte pour effectuer ce type d’opération. Par exemple, il faut garder à l’esprit que les patients obèses, ceux qui ont tendance à saigner, les plus de 60 ans et d’autres catégories particulières ont besoin de soins adaptés à leur état.

Les chirurgiens spécialisés en chirurgie générale peuvent se sous-spécialiser dans les disciplines suivantes :

La chirurgie mini-invasive suscite actuellement un intérêt particulier : il s’agit de procédures chirurgicales récemment développées qui permettent d’opérer le patient avec un minimum d’invasivité. La chirurgie robotique, réalisée à l’aide de machines de pointe pilotées par le chirurgien, qui opèrent de manière très précise et efficace, gagne du terrain dans ce domaine. L’opérateur est physiquement éloigné du patient et, grâce à une console de commande, il peut piloter les bras robotiques qui effectuent l’opération. La chirurgie mini-invasive connaît un grand essor dans la chirurgie générale, mais non seulement. En effet, nous pouvons retrouver des procédures de chirurgie minimalement invasives aussi en chirurgie orthopédique, en chirurgie thoracique ou en chirurgie urologique par exemple.

Devis Gratuit

Quand intervient le chirurgien ?

Le chirurgien général est un chirurgien spécialisé dans l’intervention sur l’un des organes de la cavité abdominale, ainsi que sur le sein et la thyroïde dans le but d’améliorer ou de soulager le pronostic des pathologies sur lesquelles il intervient.

On arrive généralement au cabinet du médecin spécialisé en chirurgie générale sur recommandation de son médecin généraliste ou d’autres spécialistes.

Des rendez-vous sont également pris avec ce chirurgien au cas où l’évolution postopératoire devrait être surveillée.

Compte tenu du large spectre d’activité du chirurgien généraliste et du grand nombre d’organes pouvant être traités par ce spécialiste, les pathologies les plus fréquemment rencontrées par ce médecin sont nombreuses.

Il s’agit notamment de

  • les maladies fonctionnelles du sein, de la glande thyroïde et des organes de la cavité abdominale.
  • maladies inflammatoires du sein, de la glande thyroïde et des organes de la cavité abdominale.
  • néoplasmes du sein, de la thyroïde et des organes de la cavité abdominale (gastrique, œsophage, intestin, pancréas, colon, rectum, foie, voies biliaires).
  • diverticulite.
  • hernies (hiatales et inguinales).
  • ulcères.
  • calculs.
  • kystes.
  • plypose.
  • syndromes douloureux dus aux adhérences abdominales.

De nombreuses procédures peuvent être utilisées par le chirurgien spécialisé en chirurgie générale. Parmi les plus fréquentes, citons :

  • les examens endoscopiques qui permettent d’obtenir une vue de l’intérieur des organes dont on veut examiner l’anatomie, la fonctionnalité et les éventuelles pathologies (endoscopie diagnostique) et qui permettent, si nécessaire, de prélever des échantillons de tissus pour des analyses histologiques et des mini-opérations sous anesthésie locale comme l’ablation de fibromes (endoscopie opératoire). Les biopsies de ganglions lymphatiques et les biopsies du sein sont fréquemment réalisées par le chirurgien généraliste – surtout dans le domaine oncologique.
  • examens radiologiques (Rx du tube digestif, schisme opaque, scanner, IRM).
  • des interventions chirurgicales qui peuvent être réalisées de manière « ouverte » (laparotomie) ou mini-invasive (par laparoscopie ou chirurgie robotique).

Que fait le chirurgien ?

Le chirurgien est un médecin spécialisé en chirurgie : il opère les patients au bloc opératoire et pratique des interventions chirurgicales pour diagnostiquer ou traiter des maladies de différentes natures. La chirurgie est en fait une branche de la médecine qui intervient par des actes manuels ou des opérations instrumentales sur et dans le corps humain afin de traiter le problème thérapeutique.

Le chirurgien général s’occupe aussi bien de la chirurgie lourde que des opérations ambulatoires ou de court séjour pour traiter des pathologies mineures (par exemple, des kystes).

L’intervention est généralement réalisée sous anesthésie et à l’aide d’instruments tels que des scalpels, des pinces et des ciseaux, des lasers, des micro-caméras, une endoscopie ou une technique laparoscopique. Dans la mesure du possible, la chirurgie moderne intervient avec des techniques peu invasives, par exemple par le biais de la chirurgie robotique.

Dans la salle d’opération, le chirurgien suit scrupuleusement les règles d’hygiène pour garantir un milieu stérile au maximum et éviter toute contamination dangereuse.

Cependant, il est faux de croire que le chirurgien travaille uniquement au bloc opératoire. En effet, le travail du chirurgien commence bien avant l’opération.

Le chirurgien soumet le patient à un examen de chirurgie générale au cours duquel il recueille des informations sur les antécédents médicaux du patient et prescrit des examens et des investigations pour un diagnostic correct. En fonction des résultats des examens, il évalue si la chirurgie est le meilleur choix pour résoudre le problème, ou si un traitement non invasif, tel qu’une thérapie médicamenteuse, est conseillé.

Le chirurgien informe ensuite le patient des risques et avantages de l’opération et des complications possibles, et le prépare à l’intervention (phase préopératoire).

Tout ceci n’est bien sûr possible que pour les opérations planifiées et non pour les opérations immédiates en réponse à une urgence chirurgicale, pour lesquelles des procédures différentes s’appliquent.

Lors d’une opération, le chirurgien doit rester très concentré, même pendant une longue période : en effet, les interventions chirurgicales peuvent durer de quelques minutes à plusieurs heures. Dans la salle d’opération, il est soutenu par l’équipe chirurgicale (chirurgiens, anesthésistes, infirmières et personnel de soutien, autres médecins spécialistes) qui l’aide dans l’opération.

Une fois l’opération terminée, le chirurgien est chargé de la gestion des soins postopératoires. Il met en place le programme de réadaptation, suit le patient pendant son séjour et surveille la réponse à la thérapie, afin d’éviter l’apparition de complications qui peuvent même mettre la vie du patient en danger.